PUGS, NOT DRUGS !*

Bonjour les ondes !

J’avais dis que je prendrai le temps de vous préparer un petit blog sur les CARLINS 🙂
Eh oui, PUG en anglais ça veut dire carlin. *Et mon titre de blog, je l’ai piqué aux T-shirts vendus sur TOPSHOP et dont je suis raide dingue et que je vais sûrement acheter parce que voilà… je suis devenue une toquée des carlins et j’espère vous faire comprendre pourquoi …

Vous connaissez forcément les carlins… on les voit partout… ça a commencé avec le film MEN IN BLACK, et puis plus récemment, les pub ORPI et la nouvelle Citroen C3

et puis on retrouve beaucoup les carlins dans la déco :

Bref, les carlins sont partout !

Franchement … comment ne pas craquer ?
Déjà je vais vous faire partager un peu d’histoire des carlins (MERCI WIKIPEDIA !)

Le carlin (vient du nom du comédien Carlo Antonio Bertinazzi) est une race de chien provenant de Chine (ils étaient les gardiens des temples dans l’ancien temps) et existant en Europe depuis au moins le XVIe siècle. Il est connu sous l’appellation de Pug aux États-Unis et en Angleterre (du fait de son profil en poing) et de Mops (faché) en Allemagne et en Russie. Il appartient à la catégorie des chiens de compagnie et des molossoïdes ou molosses.
C’est d’ailleurs le plus petit des molosses !

C’est un chien de taille moyenne : environ 30 cm au garrot pour un poids moyen de 6 à 10 kg. Il existe différentes couleurs de robe : sable avec masque noir, abricot avec masque noir et noire. L’origine du carlin noir serait différente de celle du carlin sable.
C’est un chien à face plate réputé pour ses ronflements, son ronronnement et, étonnamment, ses miaulements
Il est très apprécié pour sa douceur et son esprit joyeux ainsi que sa vivacité. C’est un chien apprécié des jeunes enfants, pour qui il aura toujours de l’énergie. Il ne grogne pas lorsqu’il est caressé ou pris dans les bras. Il n’est pas agressif. Il peut être très sportif ou au contraire très calme. Il a une santé fragile qui mérite un soin particulier. Ses articulations sont également fragiles, il faut donc éviter de lui étirer les membres ou de le laisser sauter ou tomber de meubles ou d’endroits élevés.
Ce fut le chien de compagnie de princesses ou d’aristocrates, telles que la reine Marie-Antoinette, Madame Élisabeth, la princesse Catherine Galitzine, la marquise de Pompadour, Joséphine de Beauharnais1, etc.

Alors en général, de mon expérience personnelle, soit on adore, soit on déteste. Mais moi j’adore… vous l’aurez bien compris. Et petit recadrage: NON les carlins ne BAVENT PAS et NE PETENT PAS ! Ils sont exceptionnellement HUMAINS dans leur façon de se comporter et de vous regarder. Ils ont un regard HYPER EXPRESSIF et sont très doués pour vous faire l’œil suppliant…  Même âgés, ils gardent un côté « chiot ». Ce sont des gosses. 
Ils adorent le confort et aiment les couvertures, les coussins… les lits 🙂
Et puis ils doivent toujours poser leur tête quelque part. Donc vos bras, votre jambe, servent de bons appuis pour ces bestioles pleines d’amour.

Quand ils sont nombreux, ils ont l’instinct grégaire. C’est à dire qu’ils se regroupent et se collent les uns aux autres pour se blottir. Ils détestent la solitude et en général ils ne font rien jusqu’à votre retour. Ah j’allais oublier… attention… ils sont TRES GOURMANDS…  🙂

J’ai toujours eu des chiens. Ils ont toujours fait partie de mon existence et je crois que je peux le dire: je suis une vraie mémère à chienchien. J’aime les animaux. Quand j’étais petite, mes grand parents avaient un basset hound et je me roulais parterre avec lui en suçant mon pouce et en frottant sa grande oreille sur le parquet… il était vachement sympa… et puis on a eu des bergers allemands, des scottish terriers (autres chiens extras), et pour finir mes parents ont craqué sur des shitzu (autres bestioles à poil adorables) mais je ne connaissais pas les carlins. Je restais assez attirée par les bouledogues français et les bouledogues anglais. D’ailleurs pour mes 18 ans, mon rêve c’était d’avoir une vieille coccinelle rose bonbon et un bouledogue français (je n’ai eu ni l’un ni l’autre) …

Et donc, il y a 5 ans, j’ai découvert les carlins. Un vrai coup de cœur. Un coup de foudre plus exactement. Ces chiens sont MIGNONS et DRÔLES !

En ce moment, j’ai la garde de 3 carlins… Bon alors évidemment, c’est du boulot. Parfois j’ai l’impression d’être Toni Colette dans IN HER SHOES, vous savez, quand elle plaque tout pour devenir promeneuse de chiens. Et puis ils sont plus tout jeunes, alors ils ont des problèmes d’arthrose, et tout, alors faut en prendre soin, faire des pansements, soigner les yeux, les encourager pour manger leurs croquettes ! Mais ça c’est pour tous les chiens.

J’ai des copines qui me disent qu’elles voudraient bien avoir un chien. Je comprends c’est une vraie compagnie, une vraie source d’affection mais il faut être très responsable dans ce choix, surtout si on vit en appartement: promenades, même tard le soir, même quand il pleut et qu’il fait froid, prendre le temps de les soigner (pour les carlins il faut leur nettoyer les yeux et les plis du nez au moins une fois par jour),  leur donner du temps pour les croquettes, jouer avec eux, les câliner, enfin en même temps vu comme ils sont mignons c’est juste une évidence non ?


Alors … vous aimez les carlins ? (si vous aimez pas je vous en voudrai pas hein… ;))

PS: photos trouvées sur Internet, non contractuelles