#Jevotepour @benoithamon parce que j’en ai marre qu’on stigmatise les plus vulnérables…

Bon. Je vous préviens je suis en colère.

Ce soir j’ai regardé (forcément), le passage de Benoît Hamon au JT de M6 au 19h45.

M6, chaîne de l’Entertainment, pas trop intello, chaîne de Top Chef,  l’Amour est dans le Pré,  Capital, Zone Interdite, ça ratisse large pour l’actu, ça fait un mega mix raccourci, faut que ça ait de l’audience… Résultat, on a encore eu droit à une approche totalement déformée du RUE et des commentaires du genre : « Mais les braves gens ils se disent que ça va enlever le goût de l’effort et du travail à ceux qui en bénéficieront »…

Et là, l’exaspération me saisis, une fois de plus.

Est-ce qu’un jour on va arrêter de stigmatiser les gens les plus vulnérables ?

Là je considère le problème au delà du R.U.E.

Est ce que tous les gens qui critiquent les aides savent ce que c’est que d’être au chômage et quand ça dure ? Je parle d’une durée supérieure à 8 mois. Eh ben moi je sais. Et je peux vous dire que c’est anxiogène au possible et très très dur à vivre à tous les niveaux.

Et encore je ne me plains pas car je fais sûrement partie des chanceuses de par mes qualifications, l’endroit où je vis, le fait que je sois bilingue anglais etc … mais ça m’est arrivé parce que mauvaise conjoncture, mauvais timing, que mon chômage dure. Pour la première fois de ma vie. J’avais 35 ans. J’avais toujours bossé. Même pour mes études que je me suis payée avec un prêt étudiant. Pas une tire au flanc. Jamais. Pas une fille à papa. Enfin peut être plus que la moyenne parce que mon père a toujours été là dans les coups durs mais je sais ce que c’est que de bosser depuis l’âge de 14 ans.

J’ai connu le chômage 3 fois.  ou 4 je ne suis plus sûre. Ce dont je suis sûre c’est que les 2 premières fois j’ai vécu sur mes carences et tout de suite retrouvé après. J’ai eu du bol. La première fois je m’en souviendrai. Mon patron est décédé d’un cancer et s’en est suivi une longue et difficile reprise qui fait que je me suis retrouvée licenciée économique. Ce qui est plutôt bien car on touche 80% de son brut pendant 2 ans avec accompagnement de retour à l’emploi etc. … La fois qui a été la plus difficile j’avais 35 ans et j’avais fait un burn-out. Pas un gros mais quand même. Suffisant pour me faire réfléchir à ce qui était le plus important pour moi : l’argent, la carrière, un équilibre vie pro-perso ? Un management sain ? Un épanouissement professionnel mais pas à n’importe quel prix ? Oui voilà. C’était ça. Je voulais trouver le juste équilibre. Alors truc de dingues, je me suis autorisée à être plus sélective dans mes recherches d’emploi.

Seulement voilà. Le temps passait et ça ne mordait pas. Alors il a fallu que je revois à la baisse mes espérances. Et puis je n’étais pas en poste alors on est moins en position de force pour se vendre et négocier. Passé les 6 mois de chômage j’étais en panique. L’été était passé, c’était la rentrée, tout mon entourage reprenait son rythme de personne intégrée dans le monde du travail et moi j’étais à part.

J’ai sifflé toutes mes petites économies. Moi qui avait attendu si longtemps pour mettre de côté, j’avais finalement grignoté au fur et à mesure mon maigre pactole parce que quand même je voulais partir en vacances l’été. Je vous rassure, ambiance low cost et guide du routard.

Parce que mine de rien, quand on vit avec 57% de son brut, et que le loyer, les impôts, le coût de la vie ne change pas (bouffe, électricité, chauffage, transports, téléphone / internet), je vous assure, c’est pas Byzance.

Ceux qui croient qu’en étant chômeur c’est la belle vie ou qu’avec un R.S.A. c’est la belle vie, c’est quand vous voulez pour un « Vis ma Vie »…

Alors quand Benoît Hamon propose une solution pour aider les gens à vivre un tout petit peu mieux, oui je trouve ça génial. Parce que y en a marre de toujours accabler les plus vulnérables. Quand il s’agit de s’en prendre au gros capital, aux gros patrons, on approuve Nathalie Arthaud et Poutou mais bon… on irait pas voter pour eux mais quand un mec comme Benoît Hamon a le courage de proposer une solution qui se déploie et s’ajuste dans le temps pour tenter de résoudre en tous cas en partie, la trop grande précarité de certains, on préfère jeter des pierres en disant : mais ça va rendre les gens faineants, et puis ça va coûter cher, et puis c’est irréalisable et puis gnagnagnagnagna toutes les excuses pourries du monde.

Moi je trouve que les très très riches ne paient pas assez. Je trouve dangereux de voter pour des gens qui vont diminuer, raboter, les droits et les protections des travailleurs.

Avec Macron, si on est au chômage on a l’obligation d’accepter la 2eme offre de boulot sinon, NIET les Assedic. Vous vous rendez compte ? ça veut dire que déjà qu’on se dévalue systématiquement quand on est au chômage il faudra accepter un boulot de merde et dégringoler de l’échelle sociale parce que sinon ça veut dire qu’on est des grosses feignasses et qu’on ne mérite plus de toucher ses aides ? Des aides pour lesquelles on cotise et qui sont déduites de nos fiches de paie ? C’est juste totalement dégueulasse. Et je ne parle même pas des mesures de Fillon. Alors lui c’est carrément marche ou crève. Crève plutôt en fait, d’ailleurs.

Pourquoi ça serait toujours aux plus faibles de faire des efforts ?

Par ailleurs, je vais un peu extrapoler sur ces élections et en profiter pour dire que j’en ai plein le cul des Mélenchoniste #FI #JLM & co. C’est dingue, j’en arrive à avoir des échanges nettement plus sympas avec des Fillonistes, même des Macronistes, mais les Melenchonistes, c’est juste l’hallu totale. La violence à l’état pur. Je comprends pourquoi Melenchon admire Danton.

Lui qui se dit anti systeme mais qui utilise le marketing a fond la caisse pour sa campagne. Le marketing digital notamment : hologramme, jeu vidéo, guerrilla des réseaux sociaux, robots, faux comptes, et encore ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Mélenchon l’anti systeme. Et mon cul c’est du poulet? Mélenchon s’est transformé en marque.

Et les partisans d’une agressivité et violence inouïes, qui attaquent en escadrons quand t’as rien demandé, qui te saoulent de commentaires haineux jusqu’à saturation, qui bien sûr pour la plupart ne lisent rien, surtout pas les programmes des autres mais qui mordent qui mordent, comme des pitbulls affamés…

Alors oui c’est sûr, les militants pro Hamon à côté on est des Bisounours. Mais depuis quand c’est mal d’être un bisounours ? Depuis quand c’est mal d’être honnête pour faire de la politique ?

J’en ai ras le bol d’entendre et lire que faire de la politique et notamment une campagne présidentielle implique qu’il faille se comporter comme un salaud ou une salope, qu’il faille faire du House of Cards sinon c’est la lose et que c’est comme ça. J’en ai marre qu’on dénigre la bonté, la bienveillance, la gentillesse. Mais putain le jour où tous ces abrutis seront en détresse, ils seront heureux qu’il y ait une personne gentille pour leur tendre la main.

Comment peut on prôner un monde meilleur en se comportant comme une ordure ?

C’est quoi ce monde ? C’est quoi cette société ? C’est quoi ces gens ?

Ce n’est pas parce qu’on est pas agressif, méchant, mauvais, carnassier, qu’on est un pauvre neuneu débile et naïf ?

J’ai un frère handicapé mental de 24 ans. Ma plus grande peur c’est qu’il tombe sur des gens malveillants, violents, cruels. Je me battrai toujours, toujours pour que ça ne lui arrive jamais. Et en me battant pour lui je me bats pour tous les autres.

Vive la gentillesse, vive l’honnêteté, vive la bienveillance, vive l’ouverture aux autres, vive la mixité, vive les couleurs, vive la vie, Vive Benoît Hamon et son programme qui replace l’humain au centre des décisions et non le profit et le capitalisme sauvage !

IMG_1781

 Et Si vous deviez par contre écouter une prestation TV De Benoit Hamon je vous invite à écouter celle d’ONPC hier soir. Tout est dit il était parfait !

Video ONPC Benoit Hamon 9 avril 2017

Le témoignage de Céline : #JeVotePour @benoithamon parce qu’il est le seul à proposer un projet qui n’a pas la croissance économique comme seul horizon.

IMG_1781

On a tous nos raisons de voter Benoît Hamon. Céline Bianchini explique le siennes :

Témoignage : 

Parce que ma grand-mère a été naturalisée française après que ses parents aient fui le fascisme, parce que mon père était corse et que, Pascal Paoli, cité par Benoit Hamon dans la conclusion du débat du 4 avril 2017, est celui qui a inspiré la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, parce que ma famille est métisse (Allemagne, France, Congo et Corée du Sud). Parce qu’hier, un seul homme a prononcé des mots de compassion envers les victimes du régime de Bachar El Assad.

Parce qu’il n’y en a qu’un qui propose de refonder une Union Européenne avec toutes les forces de gauche qui se lèvent face aux populismes et un seul à proposer un projet qui ne soit pas basé sur la doxa de la croissance économique comme ultime horizon. Le soir du 23 avril nous saurons si les lumières peuvent l’emporter.

Merci à Benoit Hamon de nous rappeler que la République est une et indivisible et que c’est de là qu’elle tire sa grandeur ! Le 23 avril 2017, je voterai pour Benoit Hamon et quoiqu’il arrive il aura un grand rôle à tenir pour le futur de la France.

#Hamon2017

Céline Bianchini

Mon témoignage à moi : #JeVotePour @benoithamon car son programme est BON ! #Presidentielle2017

J’ai fait une petite vidéo au pied levé cet après midi pour expliquer pourquoi je votais Benoît Hamon qui est ici mais ce n’est pas tout à fait aussi détaillé et explicite que ce que je vais vous expliquer ici. Je manquais de temps et de place avec mon iPhone saturé.

Je suis apolitique. Je ne me sens pas « PS » ou labellisée par un parti. J’aime ma liberté. Force est de constater que je suis quand même de tendance largement gauche mais ça peut m’arriver d’adhérer à des remarques, des réflexions, des idées de la droite. Bref, je suis peut être comme une majorité de Français.

Par contre, l’argent n’a jamais été mon moteur. On en a besoin, j’en ai besoin, mais j’ai toujours préféré pencher mes choix vers la justice sociale. Que chacun ait les mêmes chances. Bien sûr on a le droit de gagner de l’argent, beaucoup même, du moment que c’est fait honnêtement et au mérite sans écraser et maltraiter les autres.

C’est donc avec beaucoup d’intérêt que j’ai accueilli les programmes de tous les candidats et que j’ai écouté, lu, ce qui se disait sur les uns et les autres. J’étais déçue de Hollande même si je sais bien qu’il a finalement récolté des conséquences du passé et puis des amies m’ont parlé du programme de Benoît Hamon que je n’avais pas encore regardé. Il y a eu les primaires et j’ai voté pour lui. Mais j’avais aussi voté pour Juppé aux primaires de droite soit dit en passant.

Benoît Hamon, le programme, le personnage, j’ai découvert. Et j’ai été enchantée par cette découverte. Une belle personne. Une belle personnalité. Quelqu’un qui est clair, qui regarde en face, qui a la sérénité, le calme des personnes qui n’ont rien à se reprocher et purée, ça fait du bien !

Et puis j’ai découvert avec une joie non dissimulée, son programme et outre son Revenu Universel d’Existence, très bien expliqué ici et ici

Qu’est-ce qui fait que j’adhère :

Pour les aspects idéaux :

  • Son approche collective et le fait qu’il ne se positionne pas comme l’homme providentiel. Il est temps d’arrêter ce mythe du Président Sauveur. Tout est une question de collectif.
  • Sa bienveillance. J’aime que ce mot soit central dans son discours. La bienveillance. C’est VITAL la bienveillance. Sans bienveillance, on meurt, tous. Notre société, notre monde a BESOIN de bienveillance.
  • Sa vision progressiste et humaniste du monde de demain qui n’est pas en conflit avec le progrès et le travail justement mais qui a une vraie approche juste pour tous.
  • Son côté différent, rafraîchissant, accessible, normal pour de vrai, pas issu du sérail ENA & co. même si on lui reproche d’être un « apparatchik » car il a évolué au PS mais bon… and so what ? Il a une empathie palpable. Un esprit un peu « cheeky » comme disent les anglais que j’apprécie. On a besoin de personnalités nouvelles.

 

Pour les aspects concrets

Il y en a plein mais pour citer ce qui m’interpelle le plus

  • Une nouvelle Europe plus démocratique et pas à la botte de l’Allemagne et de Frau Merkel (parce que le modèle Allemand ça va bien … et peut être qu’il y a 3% de chômage, mais il y a 17% de pauvreté) … la ‘Thatchérisation’ de l’Europe, non merci.
  • La lutte contre l’évasion fiscale et une démarche de taxation des supers profits : parce que ça il est temps que quelqu’un ait le courage de dire STOP et de tenir tête au capitalisme financier qui se fout royalement de l’humain.
  • Un vrai projet écologique pour manger mieux, respirer mieux, et créer des emplois
  • Un système de santé accessible et de qualité pour tous avec une lutte contre les déserts médicaux
  • Un 4ème plan autisme avec une approche plus attentive et sérieuse de la situation des handicapés (mentaux et physiques) en France)
  • Une réforme de notre système fiscal pour un impôt plus juste et en phase avec ce que les gens gagnent
  • Une loi contre la concentration des médias pour une vraie démocratie
  • Un dispositif de mesures pour une alliance entre les générations pour retrouver du lien et une meilleure protection de nos aînés 

Il y a tellement de choses qui m’interpellent dans son programme que j’avoue que j’ai du mal à comprendre pourquoi tant de personnes le critiquent et le rabaissent en disant que c’est utopique et irréaliste alors que son programme est rationnel, pas plus coûteux qu’un autre même moins et porteur d’avenir !

Il n’a rien de fourbe et faux cul, il n’a rien de gueulard et du NON à tout va. Il est dans le vrai compromis juste, qui place l’humain au centre. On ne peut pas continuer à foncer dans le mur comme on le fait, à laisser la finance tout gouverner. A terme, si on vote pour des partis de droite, nos droits de travailleurs seront amenuisés, nos services publics et protections sociales réduites à peau de chagrin. On deviendra une vraie société de marche ou crève. Comme les Américains ou les Anglais. C’est ça que vous voulez? Moi je crois à la 3ème voie. Il suffit de le vouloir. Benoît Hamon et son équipe peuvent. Alors oui, #jevotepour @benoithamon le 21 avril.

IMG_1781

Témoignage de Constance : Pourquoi #JeVotePour #Hamon2017 #Presidentielle2017

Je continue sur la lancée des témoignages de ceux qui veulent voter Benoit Hamon. Pas besoin d’avoir une carte du parti, pas besoin d’être estampillé gauche, PS … Il suffit d’avoir un cœur, il suffit d’avoir une conscience humaniste, une volonté d’ouverture aux autres.

Voilà le témoignage de Constance, 40 ans, globe Trotteuse et Hamoniste convaincue :

Témoignage

Pourquoi je voterai pour Benoît Hamon le 23 avril prochain ?

Alors déjà, je ne suis ni sociologue, ni économiste encore moins politologue. Je suis « sans parti » même si ma sensibilité m’a toujours fait flirter avec les idéaux de la gauche. Pourtant, je suis plutôt allergique à toutes doctrines et a fortiori politiques. Bref…

Parlons, de ce  que je vois-là dans le programme de M. Hamon et ce qu’il évoque à mon histoire, mes expériences. C’est bien sûr, d’abord, la mesure du RUE comme l’outil d’une vraie solidarité sociale. Il s’agit de redistribuer également les richesses produites par un pays. Et là, pour moi un discours novateur (même si l’idée-même ne l’est pas) voit le jour et il est posé au bon moment ! Une vraie vision d’avenir qui se débarrasse des clivages, des modèles sociaux que l’on veut nous faire perpétuer génération après génération et qui ne font que nous maintenir dans une vision cloisonnée de nos sociétés. Cette mesure remet aussi pour moi en question la valeur attribuée à chaque formation, le travail n’étant plus seulement à penser en termes de productivité mais de compétences injectées à une société dont elle bénéficiera naturellement. Donner à chacun la possibilité de trouver sa place, de vivre selon ses besoins, ses désirs, devrait être le credo de toute société saine. Je pense notamment à toutes les personnes qui se jettent à corps perdu dans des associations dont nous bénéficions des bienfaits mais à qui nous ne rendons pas grand-chose en retour. Aux aidants également, qui ne sont pas des cas particuliers, toutes familles a connu ou connaître un jour la nécessité de prendre soin d’un ou plusieurs proches, etc.

Après, je suis une nomade, de part mon éducation il m’est impossible de penser en termes de nationalités ou de frontières. À 40 ans, j’ai eu la chance de naître dans une Europe qui m’a tout de suite donné la possibilité de bouger, « migrer » librement. Remettre en cause la libre circulation des personnes et des idées est une position d’une extrême violence qui relève, à mes yeux, du plus vil des autoritarismes. On ne construit pas en se repliant. Le protectionnisme n’a jamais été gage de paix. Ce sont des chimères ! Cette Europe-là, elle ne va pas bien, certes, mais nous pouvons encore la changer grâce aux propositions (les seules) fondées et réalistes du programme de M. Hamon ! Ne baissons pas les bras, ne cédons pas au chant nauséabond de sirènes qui ont toujours fait du nationalisme un fond de commerce, ce n’est pas une option viable, on le sait !

Il y a de nombreuses autres propositions de ce programme qui ont fait depuis longtemps pencher ma balance notamment sur le plan environnemental en traitant de façon réaliste de vrais problèmes de fond. Pour faire court et finir, je vois dans le programme de M. Hamon surtout trois notions essentielles bien souvent dévoyées et mises à nouveau, par ses soins, sur le devant de la scène comme les  valeurs que devrait porter tout homme/femme candidat(e) à la tête d’un état : humanisme, solidarité et ouverture ; ce qu’aucun autre programme n’a réussi à rassembler à mes yeux.

Le projet de Benoît Hamon c’est ici : https://www.benoithamon2017.fr/wp-content/uploads/2017/03/projet-web1.pdf

33672276181_55949bb475_o

 

 

Témoignage de Pierre: Pourquoi #JeVotePour @benoithamon et le Revenu Universel d’Existence

Bonsoir à tous,

Ce n’est pas une surprise j’imagine pour la plupart d’entre vous qui me lisez d’apprendre que je soutiens le programme de Benoît Hamon. Je publierai très rapidement mes raisons à moi, mes explications je l’espère valables sur le pourquoi de mon soutien mais j’ai aussi décidé de permettre à plein de merveilleuses personnes que je rencontre dans le cadre de cette campagne, de pouvoir prendre la parole et leur permettre d’exposer leur histoire, leur témoignage sur le pourquoi ils votent Benoît Hamon et pourquoi dans le cas de Pierre, le revenu universel d’existence serait une réelle bouffée d’oxygène.

Je lui laisse la parole. Après cette lecture, réfléchissez bien à ce que vous voulez comme société. Une société qui avance opportuniste, égoïste, chacun pour soi et Dieu pour tous ou une société plus bienveillante et juste ?

Bonne lecture et VOTEZ !

IMG_1781

Témoignage :

Je m’appelle Pierre. J’ai 37 ans et je vis à Guingamp dans les Côtes d’Armor.  Je vous explique comment à ce jour j’en suis arrivé à être au R.S.A. J’ai vécu beaucoup de choses sombres dans ma vie mais je suis toujours là.

A 19 ans, je me suis fait mettre à la porte de chez mon beau-père. Il a fallu que je me débrouille et que je fasse une demande pour aller dans un foyer.

Cela fait très mal quand dans la même année j’ai perdu mon père d’un cancer. J’avais 20 ans quand j’ai appris cette terrible nouvelle et cela a été très dur donc il a fallu que je me forge un caractère…

A 21 ans, je me suis fait opérer de la hanche avec beaucoup de rééducation. J’ai fait ma demande pour être reconnu travailleur handicapé. J’ai fait quelques petits boulots : mise sous pli, employé en libre-service à Intermarché … Ensuite, ça a été l’enfer.

Je ne trouvais pas de boulot et j’ai dû faire une demande de R.S.A. J’avais honte de faire cette demande mais je n’avais pas le choix pour payer mes factures.

Et là, depuis 5 ans je suis de nouveau au R.S.A. et pourtant j’ai fait des demandes pour travailler chez Daunat, qui ont été refusées justement parce que je suis reconnu travailleur handicapé.

J’ai passé des nuits blanches à savoir comment je pourrai faire pour payer mon loyer et mes autres factures.  En 2016, j’ai passé des radios de la hanche et du dos et j’ai découvert que je ne pouvais plus rien porter car j’ai une coxarthrose : présence d’hernies intra-spongieuses et une discopathie de plusieurs lombaires.

Je n’ai pas le droit à l’allocation adulte handicapé. Alors la question que je me pose c’est : comment vais-je faire pour payer toutes mes factures ? Je le dis : heureusement que pour des personnes comme moi, il existe ce droit à cette aide qu’est le R.S.A. Sans cette aide, à l’heure actuelle je dormirai dehors sous les ponts.

Néanmoins, une fois toutes mes factures payées, il me reste 80 euros pour vivre.

Avec le Revenu Universel d’Existence, je pourrai simplement mieux vivre et ne pas penser à comment je pourrai survivre et payer toutes mes factures. Et je ne suis pas le seul dans ce cas. Le Revenu Universel d’Existence m’aidera à mieux vivre et des millions de personnes dans la pauvreté pourront se sortir la tête hors de l’eau. C’est pour ça que #jevotepour Benoît Hamon.

Pour en savoir plus sur le Revenu Universel d’Existence, cliquez ici https://www.benoithamon2017.fr/rue/

Pour découvrir le programme de Benoît Hamon

https://www.benoithamon2017.fr/wp-content/uploads/2017/03/projet-web1.pdf

 

 

 

 

 

 

#Presidentielle2017 : Explique moi pour qui tu votes et pourquoi ? Envie de comprendre sans juger. #Elections2017

logo-republique-francaise1

Vous avez remarqué comme c’est difficile de rester serein et de dialoguer sur les réseaux sociaux quand ça en vient aux élections présidentielles? Même au sein d’un même camp ça peut virer au  pugilat.

L’idée me vient de vous inviter tous à vous exprimer. Sans jugement. Vous laissez votre commentaire, je le publie et chacun pourra lire. Mais il n’y aura pas de débat. C’est une invitation à lire et comprendre l’autre. Il ne s’agit pas de tomber d’accord forcément mais de comprendre pourquoi. Sans jugement et dans la courtoisie et le respect. Je lance la démarche comme une bouteille à la mer, on verra bien. Evidemment, si le commentaire n’est qu’une succession d’insultes et de haine, je ne publierai pas.

Je pars du principe que toute personne qui vote, vote en son âme et conscience, en ayant pris soin de bien se renseigner, de lire, de vérifier et ne votera pas que sur un physique, un ras le bol ou quelque chose de peu profond. C’est important de voter. Mais c’est important de bien savoir ce pour quoi on vote sans se laisser manipuler.

Moi je vais vous expliquer pour qui je vote et pourquoi. Je ne prétends pas être une experte en politique. Loin de là. Je n’ai pas de carte de parti. Je suis plutôt apolitique de nature mais j’ai toujours été pour une justice sociale. Je suis pour le droit de profiter de la vie et d’être libre si tout le monde a ce droit et si ce n’est pas au détriment d’autrui. Pas facile à mettre en pratique mais chacun essaie.

J’ai 41 ans et pour la première fois je m’engage politiquement, je m’engage dans des élections. Je m’engage à la mesure de ce que je peux, mais je m’engage. J’essaie de rester respectueuse et compréhensive des avis différents du mien même si parfois c’est très dur. Même au sein d’une même famille on peut avoir des divergences et ce n’est pas simple.

En tous cas, moi, je soutiens le programme de Benoît Hamon. Pourquoi ?

  • Parce que l’intégralité ou presque de son programme me parle
  • Parce que j’aime l’idée de voter pour une société qui progresse humainement
  • Parce qu’une société qui progresse implique forcément quelques efforts collectifs
  • Mais parce que les efforts, ça ne doit pas toujours être ceux en bas de l’échelle qui les font
  • Parce qu’il a une approche cohérente et juste qui ne signifie pas que les gens vont forcément payer plus d’impôts et moins profiter de la vie mais la répartition sera plus juste et transparente
  • Parce qu’il propose un progrès dont le plus grand nombre pourra profiter
  • Parce qu’une politique qui favorise toujours l’argent ne peut pas mener a une meilleure humanité. On en a la preuve criante. On ne peut pas continuer ainsi.
  • Parce que l’Europe est une bonne chose si on la réadapte au peuple.
  • Parce qu’il me semble intègre et sans ego surdimensionné
  • Parce qu’il a une démarche collective et citoyenne
  • Parce que financièrement, son programme n’a rien d’irréaliste ou utopique. Il suffit de gérer l’argent mieux et autrement.
  • Parce que je pense à l’avenir et à mon enfant et que je veux qu’elle ait le droit de bien vivre.
  • Parce que si d’autres pays arrivent à progresser, je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas ?
  • Parce que j’en ai marre du négativisme et de la « can’t do » attitude ambiante. Si on peut améliorer les choses sans flinguer le peuple
  • Parce que je préférerai toujours la diversité et l’ouverture aux autres que le repli . Et ça n’empêche pas d’aimer son pays, ses valeurs, son histoire et la bonne éducation.
  • Parce que même si l’argent c’est important et qu’on en a besoin, ça ne doit pas être le moteur de nos existences.
  • Parce que je n’ai pas envie qu’on redevienne des esclaves au service des plus riches
  • Parce que je suis pour une meilleure justice sociale.
  • Parce que je suis contre la manipulation des médias et de toute cette oligarchie qui nous dirige et que pour moi, le programme de Benoît Hamon permet un renouveau, même s’il est lui même issu du sérail. Il a au moins la fraîcheur et un programme qui permettent de croire que ça peut encore changer.
  • Parce que pour moi il n’a rien à voir avec Hollande. Sa famille politique ne m’importe peu. Son programme oui.

D’ailleurs, si vous voulez le lire il est ici : https://www.benoithamon2017.fr/wp-content/uploads/2017/03/projet-web1.pdf

A votre tour de vous exprimer sur le pour qui et pourquoi ? Je promets de publier car l’idée de cette démarche et de comprendre. Apprendre de l’autre et de ses choix en total respect.

Votez, mais votez bien informés et pas influencés. Votez en toute conscience.

220px-Carte-electorale-francaise-recto

Ma revendication pour la journée internationale des droits de la femme #8Mars : Libérez le travail !

C’est la journée internationale des droits de la femme. Je le sais parce que les app de e-Commerce auxquelles je suis abonnée m’envoient des réducs spéciales pour cela dès 8h du mat…

On en est là ? Des années de féminisme pour avoir des réducs de shopping ?

wonder-women.w529.h352

Si je devais faire une revendication politique dans mon pays pour les femmes ce jour ça serait : généraliser la flexibilité, la moblité et le work from home pour les femmes et particulièrement les mamans pour qui la pression est incroyablement plus forte.

Personnellement je pense avoir énormément de chance car j’évolue dans un environnement professionnel super flexible sur ce point. Ce qui fait que je peux arriver à 10h, partir à 17h40, bosser de chez moi en cas de maladie de ma fille, parce que j’évolue dans une structure digitale, un service dirigé par une femme, une confiance dans l’employé qui fait qu’on sait que le travail ne commence et ne s’arrête pas dans un bureau à une adresse fixe.

Ma journée des droits de la femme, c’est un peu une journée comme les autres en fait. Je dois être polyvalente, je cours, j’essaie de TOUT faire comme je peux, quitte à me négliger un peu au passage parfois.

Etre une femme, en France, aujourd’hui, classe moyenne ou pas, maman qui bosse, bah ça donne à peu près ça (en tous cas pour moi)

6h45 : mes yeux s’ouvrent automatiquement et je me dis : déjà ?!!!? – je pense déjà à ma journée de boulot, à tout ce que je dois faire, je me lève, en espérant que ma fille ne se réveillera pas avant que j’ai fini de prendre ma douche.

6h45/7h : je regarde mes mails pros et perso, FB, Twitter, je mets mes lentilles en faisant gaffe de pas me tromper d’oeil (l’autre fois ça m’est arrivé j’ai eu une vision très bizarre toute la journée), j’entends ma fille se réveiller mais papa est sympa, il la prend avec elle le temps que je me douche.

7h : je me douche. Depuis que je suis maman je ne me lave les cheveux le soir et plus tous les jours (de toutes façons il paraît que c’est mieux pour les cheveux?) je me regarde, je trouve que j’ai pris un coup de vieux, j’ai des cernes que j’avais pas avant et je me dis qu’il est temps que je refasse un peu mon balayage et que je me remette au sport … mais quand?

7h30 : je suis prête, je vais vite avaler mon p’tit deje, regarder les conneries et choses plus intéressantes sur les réseaux sociaux, je prépare le biberon de ma fille, je vais chercher ma fille. Je refuse de la stresser de la presser, je préfère arriver en retard plutôt que de la brusquer

7h55: je m’occupe de ma fille… on se réveille doucement, je lui fais un câlin, je la masse, je l’étire, on joue un peu …

8h10: Biberon papotage, je fais la petite vaisselle du petit deje, je la laisse regarder les Zouzous sur l’iPad, je pense déjà à tout ce que j’ai à faire, je réponds à des mails, je tweete, je prépare les affaires pour partir

8h30: j’habille ma fille je nous prépare je range du linge, je prépare la machine de linge pour mon chéri (oui oui j’ai un chéri qui aide quand même quand il peut)

8h45/50: on se met en route pour l’assistante maternelle

9h05/10: je pars de chez l’assistante maternelle au pas de charge jusqu’au métro et j’en prends pour 45 min. de trajet en espérant que tout aille bien Scénario idéal. Sinon je pars à 9h20 de chez l’assistante maternelle, je cours, le métro marche mal…

9h45/50: j’arrive au bureau, speed, je me rue sur mon ordi que j’allume, j’ai l’obligation d’être immédiatement opérationnelle. pas de pause avant au moins 1h pour abattre le travail que j’ai à faire. j’ai l’obligation d’être ultra productive.Le fait d’arriver en retard me stresse même si j’étais en réalité dans le boulot dès le réveil. Moi aussi j’ai été conditionnée à la présence physique au bureau et je fais partie de celles qui ne sont jamais totalement à l’aise en « work from home » même si c’est plus qu’appréciable et permet vraiment d’être productif!

12h45/13h15 : pause deje devant l’ordi la plupart du temps… j’essaie de compenser. pas tous les jours mais 90% de mon temps. Si j’ai un peu plus de temps je commande les couches de ma fille, je fais ma commande de courses sur un site de food shopping, je regarde les promos chez BabyGap, je fonce à la pharmacie acheter ce qui manque, j’envoie un texto a mon chéri pour lui dire de pas oublier le linge, …

13h15/17h40 je suis au taquet. J’essaie de faire tout ce que j’ai à faire sans m’éparpiller, sans perdre de temps, je vois déjà si oui ou non je vais devoir prolonger ma journée de travail après 21h quand ma fille sera couchée et qu’on aura dîné, fait la vaisselle, plié le linge etc  … est ce que j’aurai le loisir ce soir de me poser sur le canapé à 22h et m’endormir devant la TV parce que trop crevée?

17h45/18h: je pars du bureau en courant pour aller chercher ma fille si son papa peut pas et après c’est timé sachant que je fais tout pour passer du temps qualitatif avec ma fille aussi.

Je fais vite, je fais vite, je bâcle un peu mon billet parce que j’avais cru avoir le temps mais en fait non … en fait je dois déjà me dépêcher et passer à autre chose et comme je veux que ce soit posté le jour J sinon c’est un peu bête, voilà.

Le message c’est : Employeurs : facilitez la vie des femmes (et des hommes aussi bien sûr).

Instaurez la confiance, la liberté, la souplesse. Le présentéisme au bureau pour prouver qu’on est bosseur c’est fini. C’est OUT depuis des années. Moi qui ai toujours bossé quasiment dans des boites anglo saxonnes il n’y a qu’en France et dans des boîtes franco-Françaises que j’ai été regardée de traviole quand je partais à 18h du bureau.

Regardez cet article

Allez. Sur ce, à bientôt et rappelons nous que ça fait pas si longtemps que ça en France qu’on a le droit de vote et le droit à l’IVG … mais on a encore du boulot côté sexisme, égalité des salaires et j’en passe …

Désolée les mecs, mais c’est vrai. Le machisme à la dent dure.