Ma revendication pour la journée internationale des droits de la femme #8Mars : Libérez le travail !

C’est la journée internationale des droits de la femme. Je le sais parce que les app de e-Commerce auxquelles je suis abonnée m’envoient des réducs spéciales pour cela dès 8h du mat…

On en est là ? Des années de féminisme pour avoir des réducs de shopping ?

wonder-women.w529.h352

Si je devais faire une revendication politique dans mon pays pour les femmes ce jour ça serait : généraliser la flexibilité, la moblité et le work from home pour les femmes et particulièrement les mamans pour qui la pression est incroyablement plus forte.

Personnellement je pense avoir énormément de chance car j’évolue dans un environnement professionnel super flexible sur ce point. Ce qui fait que je peux arriver à 10h, partir à 17h40, bosser de chez moi en cas de maladie de ma fille, parce que j’évolue dans une structure digitale, un service dirigé par une femme, une confiance dans l’employé qui fait qu’on sait que le travail ne commence et ne s’arrête pas dans un bureau à une adresse fixe.

Ma journée des droits de la femme, c’est un peu une journée comme les autres en fait. Je dois être polyvalente, je cours, j’essaie de TOUT faire comme je peux, quitte à me négliger un peu au passage parfois.

Etre une femme, en France, aujourd’hui, classe moyenne ou pas, maman qui bosse, bah ça donne à peu près ça (en tous cas pour moi)

6h45 : mes yeux s’ouvrent automatiquement et je me dis : déjà ?!!!? – je pense déjà à ma journée de boulot, à tout ce que je dois faire, je me lève, en espérant que ma fille ne se réveillera pas avant que j’ai fini de prendre ma douche.

6h45/7h : je regarde mes mails pros et perso, FB, Twitter, je mets mes lentilles en faisant gaffe de pas me tromper d’oeil (l’autre fois ça m’est arrivé j’ai eu une vision très bizarre toute la journée), j’entends ma fille se réveiller mais papa est sympa, il la prend avec elle le temps que je me douche.

7h : je me douche. Depuis que je suis maman je ne me lave les cheveux le soir et plus tous les jours (de toutes façons il paraît que c’est mieux pour les cheveux?) je me regarde, je trouve que j’ai pris un coup de vieux, j’ai des cernes que j’avais pas avant et je me dis qu’il est temps que je refasse un peu mon balayage et que je me remette au sport … mais quand?

7h30 : je suis prête, je vais vite avaler mon p’tit deje, regarder les conneries et choses plus intéressantes sur les réseaux sociaux, je prépare le biberon de ma fille, je vais chercher ma fille. Je refuse de la stresser de la presser, je préfère arriver en retard plutôt que de la brusquer

7h55: je m’occupe de ma fille… on se réveille doucement, je lui fais un câlin, je la masse, je l’étire, on joue un peu …

8h10: Biberon papotage, je fais la petite vaisselle du petit deje, je la laisse regarder les Zouzous sur l’iPad, je pense déjà à tout ce que j’ai à faire, je réponds à des mails, je tweete, je prépare les affaires pour partir

8h30: j’habille ma fille je nous prépare je range du linge, je prépare la machine de linge pour mon chéri (oui oui j’ai un chéri qui aide quand même quand il peut)

8h45/50: on se met en route pour l’assistante maternelle

9h05/10: je pars de chez l’assistante maternelle au pas de charge jusqu’au métro et j’en prends pour 45 min. de trajet en espérant que tout aille bien Scénario idéal. Sinon je pars à 9h20 de chez l’assistante maternelle, je cours, le métro marche mal…

9h45/50: j’arrive au bureau, speed, je me rue sur mon ordi que j’allume, j’ai l’obligation d’être immédiatement opérationnelle. pas de pause avant au moins 1h pour abattre le travail que j’ai à faire. j’ai l’obligation d’être ultra productive.Le fait d’arriver en retard me stresse même si j’étais en réalité dans le boulot dès le réveil. Moi aussi j’ai été conditionnée à la présence physique au bureau et je fais partie de celles qui ne sont jamais totalement à l’aise en « work from home » même si c’est plus qu’appréciable et permet vraiment d’être productif!

12h45/13h15 : pause deje devant l’ordi la plupart du temps… j’essaie de compenser. pas tous les jours mais 90% de mon temps. Si j’ai un peu plus de temps je commande les couches de ma fille, je fais ma commande de courses sur un site de food shopping, je regarde les promos chez BabyGap, je fonce à la pharmacie acheter ce qui manque, j’envoie un texto a mon chéri pour lui dire de pas oublier le linge, …

13h15/17h40 je suis au taquet. J’essaie de faire tout ce que j’ai à faire sans m’éparpiller, sans perdre de temps, je vois déjà si oui ou non je vais devoir prolonger ma journée de travail après 21h quand ma fille sera couchée et qu’on aura dîné, fait la vaisselle, plié le linge etc  … est ce que j’aurai le loisir ce soir de me poser sur le canapé à 22h et m’endormir devant la TV parce que trop crevée?

17h45/18h: je pars du bureau en courant pour aller chercher ma fille si son papa peut pas et après c’est timé sachant que je fais tout pour passer du temps qualitatif avec ma fille aussi.

Je fais vite, je fais vite, je bâcle un peu mon billet parce que j’avais cru avoir le temps mais en fait non … en fait je dois déjà me dépêcher et passer à autre chose et comme je veux que ce soit posté le jour J sinon c’est un peu bête, voilà.

Le message c’est : Employeurs : facilitez la vie des femmes (et des hommes aussi bien sûr).

Instaurez la confiance, la liberté, la souplesse. Le présentéisme au bureau pour prouver qu’on est bosseur c’est fini. C’est OUT depuis des années. Moi qui ai toujours bossé quasiment dans des boites anglo saxonnes il n’y a qu’en France et dans des boîtes franco-Françaises que j’ai été regardée de traviole quand je partais à 18h du bureau.

Regardez cet article

Allez. Sur ce, à bientôt et rappelons nous que ça fait pas si longtemps que ça en France qu’on a le droit de vote et le droit à l’IVG … mais on a encore du boulot côté sexisme, égalité des salaires et j’en passe …

Désolée les mecs, mais c’est vrai. Le machisme à la dent dure.

 

 

 

 

Si j’étais conseillère en communication de @benoithamon #Presidentielle2017

presidentielle-2017-logo-500x195

La communication c’est mon métier depuis 17 ans.

17 ans en agence, chez l’annonceur, sur des sujets aussi variés que les jouets, des grandes marques de consommation, l’hôtellerie, le tourisme, les services, les boissons et l’alimentation, la gastronomie, le digital, le e-commerce … sur des problématiques produit, corporate, financières, crise … je crois que j’ai touché à tout ou presque. J’ai fait des RP mais pas que … du marketing opérationnel, de la stratégie digitale, du conseil en management, …ça me plait d’être un caméléon. j’aime pas les cases.

Depuis quelque temps j’ai surtout basculé dans l’univers digital, celui des startups, des innovations technologiques à vocation sociales,(transports, éducation, santé, …), avec une forte dimension politique pour certains cas …

Je n’ai jamais géré la communication d’une personne politique. Et j’avoue ça m’attire. ça doit être difficile de gérer des personnalités aussi exposées et sûrement avec des tempéraments forts et des ego surdimensionnés mais ça doit être passionnant…

Les Américains, les Britanniques, les anglo saxons en général, sont je trouve, naturellement meilleurs que nous pour ça. Ils ont le sens de l’entertainment, du fun tout en sachant rester sérieux et crédibles quand cela est nécessaire.

En France, on rame. Soit on a les vieux rogatons technocrates Enarques rigides, soit des premiers de la classe, sans charisme soit des rebelles qui sentent quand même la naphtaline, soit des Napoléons,  …. difficile d’avoir quelqu’un de juste accessible pour le plus grand nombre, avec un langage clair, une attitude qui donne envie de faire confiance et inspire la sympathie …. Si. On a Benoit Hamon. … En tous cas pour l’instant.

Je ne me prononcerai pas sur Emmanuel Macron car même si objectivement je le trouve plutôt bon, je trouve qu’il surjoue son rôle de jeune mec cool qui casse le système (sans trop le casser quand même) mais qui en même temps est totalement assimilé et issu de ce dernier …. Vous me direz, Benoît Hamon aussi … mais il m’inspire davantage d’honnêteté et de sens humain et social dans sa démarche. Ce n’est un secret pour personne je suis plutôt tendance gauche. Mais pas cette vieille gauche militante la rose au bec ou le marteau et la faucille à la main en train de chanter l’internationale … A la rigueur je veux bien brailler un « fuck you I won’t do what you tell me » de Rage Against the Machine ou « White America » d’Eminem voyez ? Allez … un « Antisocial tu perds ton sang froid » je veux bien. Question d’avoir une chanson de rebelle cocorico.

Moi j’ai pas grandi en France. J’ai une grosse influence anglo-saxonne dans mon approche des choses. Les classes sociales j’aime pas. La définition d’une personne par ses origines socio-économiques ça m’énerve. Vouloir à tout prix mettre des gens dans des cases ça m’horripile. Je suis pour le mérite, pour le droit de gagner de l’argent quand c’est honnête et à la sueur de son front.

Grand sujet d’actualité d’ailleurs avec l’affaire Fillon … qui est surement qu’une partie visible de l’iceberg de tout notre système car il est sûrement loin d’être le seul a avoir eu ce genre de pratiques, droite et gauche confondues …

Enfin voilà. Pour l’instant, Benoît Hamon, son programme, me semble plutôt innovant, plutôt humain, plutôt progressiste, plutôt en phase avec l’idée que je me fais d’une société juste … MAIS … car il y a évidemment un MAIS, il va falloir qu’il se hisse à une position de présidentiable. Et pour l’instant, il a encore plus de 40 millions de votants à convaincre dont des électeurs dans son propre parti déjà mis à mal par un quinquennat de mauvaise communication (car je pense que le problème de François Hollande a aussi été une succession de mauvaise et maladroite communication). Et comme il ne peut pas se permettre de seulement compter sur le soutien de Mélenchon et Jadot, il doit aussi s’approprier ceux qui seraient prêts à voter pour Emmanuel Macron ou François Bayrou … par exemple …

Le look de Benoît Hamon, pour moi n’a pas d’importance. Son allure est tout a fait présidentiable et je trouve qu’il a une allure plutôt sympa. Une bonne voix aussi. C’est important la voix. Il sait s’exprimer, sa voix et claire, il sait se faire entendre et remettre à sa place les journalistes que je qualifie de « fouille merde » et irrespectueux (en tous cas de ce que j’ai cru voir).

Par contre, il manque encore d’arguments, de crédibilité, de fermeté.

L’Etat Providence:

ok. Mais pas Open Bar. Pour l’instant on pourrait comprendre qu’avec son idée d’Etat Providence, on rebasculerait dans un système ou l’Etat donnerait donnerait, accueillerait sans calculer et où on final, on se retrouverait 5 ans plus tard dans une merde encore plus noire en termes de dettes, de délinquance. Il doit rassurer sur ce point, être plus clair et faire des actions de terrain à fond sur des zones où justement cette question est cruciale.

Je vois par exemple ma soeur qui vit à Mantes La Jolie et qui vit une certaine réalité d’abus : des familles qui usent et abusent des aides sociales, sans en branler une. Des zones de «non droit » où les flics n’osent même plus aller …Des mecs qui klaxonnent et applaudissent quand il y a des attentats. Inacceptable. Cette réalité là existe. Elle fait d’ailleurs le terreau des arguments du FN …. et là, il faudrait un juste milieu. Aider oui mais pas n’importe comment et à n’importe quel prix. et n’importe qui… Contrôler toujours et davantage les fraudeurs, les profiteurs, être intraitable avec ceux qui font la promotion de la haine et s’assurer que ceux qui en ont vraiment besoin et qui sont éligibles à ses aides, en profitent vraiment.

Le Revenu Universel (ou valorisation du salaire de base?)

Je trouve l’idée géniale et je crois moi aussi que le travail humain va se raréfier même s’il a encore de beaux jours devant lui, même si les métiers évoluent évidemment, même s’il y a des mutations, le travail va quand même se raréfier tandis que notre population va continuer de grossir et vieillir. Donc l’idée de moins travailler mais mieux gagner sa vie, mieux vivre est une bonne idée; D’ailleurs les scandinaves pratiquent déjà la semaine de 32 heures. Cela fait partie du progrès social. Mais la valeur du travail, la notion de mérite pour être plus précise, ne doit pas être occultée. Pour que cela soit plus juste il faudrait tenir compte des sources de revenus globales. Je ne vois pas pourquoi une personne issue d’une famille aisée et capable de bénéficier des ressources de sa famille (en attendant de trouver un boulot), aurait droit de facto à un revenu minimal. Si on donne à tout va ce revenu, sans prendre en compte la situation financière des personnes, ça va effectivement vider les caisses de l’état vitesse grand V. Augmenter le revenu minimal de base pour ceux qui en ont besoin en priorité, ok. Attendre peut être pour les autres ? Je n’ai pas la solution, je ne suis pas économiste non plus mais à mon avis ce principe doit être mieux bossé. Quant au principe du « transfert » des sommes d’argent pour financer cela, je pense que là aussi il va falloir être plus explicite, plus pédagogue, plus rationnel, plus rassurant aussi. Démontrer plus clairement que cela est faisable et communiquer à fond sur cette démonstration. Particulièrement auprès des sceptiques, de ceux prêts à voter Emmanuel Macron ou LePen. Seule façon à mon sens de rassurer les dissidents de son propre camp.

L’immigration, le voile, la liberté religieuse.

Sujet ô combien délicat et facilement inflammable. J’adhère à son approche MAIS …. J’aime la tolérance des anglo saxons, des Canadiens avec la religion, le voile … Moi le voile ne m’a jamais dérangé outre mesure a vrai dire… La Burqa intégrale avec le masque métallique me dérange, oui. Mais quelque part ce n’est pas moi qui le porte. Le voile simple, ne me dérange pas. Que certains aient envie de porter leur robe, leur barbe et leur signe distinctif ne m’a jamais dérangé plus que ça puisque ce n’est pas moi qui Le Porte. D’ailleurs ayant passé une partie de mon adolescence au moyen orient avec une mosquée au pied de mon immeuble, j’ai eu largement l’opportunité de me familiariser avec l’islam. J’aimais cette prière de fin de journée qui retentissait comme un long chant apaisant … Nous, les expatriés, on s’adaptait à la coutume locale. Les WE le jeudi et le vendredi, les femmes ne devaient pas être provocantes dans leurs tenues, interdiction de montrer de la nourriture en extérieur pendant le ramadan … ça me semblait normal, naturel, acceptable.

Ce qui me dérangerait ce serait qu’on m’impose une religion qui n’est pas la mienne. Ce qui me dérangerait, c’est qu’on soit raciste de ma différence. Ce qui me dérangerait, c’est que les personnes religieusement et culturellement différentes de moi me montrent de l’hostilité parce que je suis différente et qu’on essaie de m’imposer quelque chose. La France est laïque avec des racines chrétiennes. Pour moi on doit s’adapter a un pays d’accueil un minimum…Ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas pratiquer sa religion, ses traditions culturelles, mais ça doit se faire dans le respect du pays dans lequel on vit et dans la tolérance de ceux qui n’ont pas les même pratiques aussi. Et là, il y a une nuance à bien marquer. Et là , je trouve que Benoit Hamon peut être un peu sur un terrain glissant qui pourrait lui faire se tirer une balle dans le pied car une importante partie de la population (prête à voter Le Pen) est marquée par les attentats, les actes de provocation … Oui les médias ont largement contribué à construire une image des plus négatives, à générer de l’islamophobie et il ne faut pas confondre Islam et Islamistes terroristes. il n’y a vraiment pas de quoi être fière de ces amalgames. Les médias en France ont beaucoup joué sur la peur des gens, les vieilles ficelles populistes … le mal est fait. Il va falloir rassurer. Donc à ce niveau là, Benoit Hamon doit être plus clair, plus explicite sur sa vision concernant l’immigration, le voile, la pratique religieuse. Tout est une question de juste milieu, d’équilibre. Laïcité d’abord.

Personnellement étant baptisée catholique, les « Mariage pour Tous » m’horripilent tout autant … Se clamer chrétien, croyant, plein de bondieuserie tout en rejetant de façon hostile tout un groupe de population, ça me dépasse….

Mais il est bien nécessaire d’être plus vigilant, plus stricte , surtout depuis les attentats revendiqués …donc Benoît Hamon devrait préciser, justifier cet aspect là s’il ne veut pas que les indécis basculent vers Emmanuel Macron ou Marine LePen  …

Le 49.3 citoyen

A la fois génial et complètement casse gueule. J’aimerai comprendre pour quoi, quand, comment ça va fonctionner et comment il compte faire pour que ça ne foute pas potentiellement en l’air tout son programme ou une partie.

Laisser le pouvoir entier au peuple c’est bien mais attention … Le peuple peut être fanatique, irréfléchi, pas informé, désinformé, violent, pas éduqué et donc peut prendre de mauvaises décisions 

La transparence financière de l’Etat et sa lourdeur

Pas forcément dans son programme mais je crois que Droite comme Gauche, là, ce qui exaspère vraiment les français c’est cette impression d’oligarchie (enfin ce n’est pas une impression mais bien une réalité malheureusement) … l’impression qu’on est toujours dans un système féodal où on demande au peuple de se serrer la ceinture en le faisant culpabiliser au passage, où on blâme les chômeurs, les immigrés, les vieux, les jeunes, les malades mais où en parallèle, les employés du système se goinfrent sur le dos des contribuables, et ce depuis des années, à droite comme à gauche, que ce soit des histoires de piston ou de pognon et nous, les citoyens sommes privés de visibilité sur la façon dont nos impôts sont utilisés, au niveau local, régional, national. Et ça, je crois que c’est le pire. L’Affaire Fillon finit de nous achever. Combien d’autres ont fait comme lui ? A droite comme à gauche ? Combien ont profité de notre système ? Combien de pauvres gens, comme les personnes handicapées mentales et physiques par exemples, souffrent de manque de moyens en contre partie ? Cet argent public qui est le nôtre, comment a t il été dépensé ? On sait qu’il a été mal géré et mal dépensé. On sait qu’il a servi a payer grassement des gens qui ne le méritaient pas, à fournir des supers logements, des supers voitures, des chauffeurs, des avantages de toute sorte … On le sait. Et là, les citoyens en ont marre. Vraiment. Et oui certains sont prêts à voter Marine LePen à cause de ça. Alors Benoît Hamon, va-t-il appliquer de nouveaux principes de transparence ? Je crois que c’est cela que nous attendons. Que les hauts fonctionnaires prennent exemple là encore sur les scandinaves qui vivent comme des personnes « normales » en voyageant sur EasyJet quand c’est possible, qui rationalisent leurs dépenses, comme on fait tous. Peut être que cette transparence, ces vraies économies auraient aussi un impact sur le financement du revenu universel. Les français en ont marre de l’austérité partielle. Toujours les mêmes qui doivent se serrer la ceinture et faire des efforts tandis que les nantis continuent de se goinfrer.

Donc oui, Benoît Hamon a une vraie carte à jouer là dessus (en espérant qu’il n’ait aucune casserole au cul). Pouvoir accompagner la parole de preuves.

Les oubliés : les handicapés

Alors là, j’avoue c’est un parti pris complètement personnel mais depuis le début de ces campagnes, le handicap n’a été une priorité pour PERSONNE. Il y a eu quelques mots d’Alain Juppé, un peu Sylvia Pinel, un peu François Fillon (à ma grande surprise) mais rien de la part de Benoît Hamon, j’étais déçue. Très déçue même. Une société juste est une société qui n’oublie personne. Y compris les handicapés qui sont une partie intégrante de notre population. La situation des handicapés en France est alarmante. Notamment chez les handicapés mentaux, enfants comme adultes. Ecoutez les cris d’alarme des familles, de l’UNAPEI. A quand une vraie considération, des vrais moyens, des vrais efforts ? Et pas du blabla à la Marisol Touraine & co. – Vous trouvez ça normal que des enfants handicapés soient déscolarisés pendant presque une dizaine d’années ou soient obligés d’être exilés en Belgique loin de leur famille ? Vous trouvez normal que des parents soient littéralement pris à la gorge et en détresse totale parce qu’ils ne savent pas comment ils vont faire avec leur enfant handicapé adulte quand eux seront morts ? Et après on s’étonne qu’il y ait des drames où des parents préfèrent mettre fin à la vie de leur enfant différent et se suicider après? Cette détresse là existe. Alors au boulot.

Conclusion

Benoît Hamon semble avoir le potentiel humain et une vraie vision pour accomplir quelque chose qui pourrait même servir d’exemple à d’autres pays. Mais il faut penser à l’échelle de TOUS les français, au delà de l’électorat de gauche. Car aujourd’hui, la droite, la gauche, quelque part les Français s’en foutent. Ce que veulent les français, c’est une vraie égalité des chances, une vraie justice, une vraie vision, une vraie faisabilité, un vrai renouveau, une vraie chance pour tous, une vraie transparence de l’état, une vraie honnêteté de ceux qui nous représentent et gouvernent NOTRE pays. Car c’est NOTRE ARGENT,NOTRE PAYS, NOS VIES à nous aussi.

j40ngdjd

Aux 52000 connards de Babylone 2.0 et autres connards de La même espèce …

J’ai découvert ce soir cet article dans ma timeline facebook grâce à des femmes qu’on peut qualifier de féministes mais Que j’estime normales.

Je suis moi aussi féministe mais je me considère normale car féministe ne veut pas dire à mon sens castratrice mais à un moment donné faut quand même se faire respecter. 

Donc l’article http://www.2girls1mag.com/babylone-2-0-52-000-connards/

Qui depuis a été repris dans néon, libé aussi en a fait un papier : http://www.liberation.fr/direct/element/babylone-20-facebook-suspend-un-groupe-secret-ou-les-utilisateurs-sechangent-des-photos-volees-de-fe_55324/

Et puis aussi dans les faits divers aujourdhui on a découvert ce trucs sympa d’une gamine de 12 ans violee par des garçons entre 13 Et 19 ans qu’on forçait entre autres à faire des fellations:

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/01/05/97001-20170105FILWWW00122-loiret-dix-garcons-soupconnes-de-viol.php?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1483614306

Attention ce fait divers ne s’est pas passé dans la cave d’une cité Du 9.3. Mais dans le Loiret. Oui Madame.

Donc on En est La … moi qui ait une petite fille de 15 mois bientot, j’avoue que ça me fait flipper. Elle a toujours existé cette violence … 

moi j’ai été violee a l’âge de 6 ans par mon baby-sitter de 17 ans aux Caraïbes Et c’était pas un garçon perdu De La banlieue sans repères familiaux …

Les histoires sordides touchent toutes les couches De la société même Chez Les riches et les éduqués même si j’ai tendance à penser que plus on évolue en milieu défavorisé et Pas éduqué plus ça peut être trash mais bon… 

Donc on a des mecs de tous âges même des jeunes qui pratiquent le « revenge porn » mais meme pas pour se venger mais juste parce qu’ils ont l’impression qu’on va Les trouver plus cools, plus mâles, Avec une plus belle bite parce qu’ils postent des photos de leurs conquêtes, a poil, qui ne le savent pas où qui pensent connement naïvement que c’est juste « entre eux deux » … Et Bim, ton cul, ta chatte, tes nichons, ta petite gueule enfarinée peut être déjà amoureuse, ta cellulite, tes rides, tes boutons, Sur La place publique De facebook à La merci de 52 000 enfoirés en train de se gausser trop contents Comme Rosco dans Shérif Fais moi Peur … 


putain les mecs mais sans deconner, vous êtes complexés à ce point? Vous avez si peu confiance en vous Que vous devez vous rassurer « entre mecs » pour vous prouver que votre bite fonctionne Et Que vous avez De La valeur?

Mais putain… rassurez moi, vous êtes allés à l’école, vos parents vous ont éduqué et appris à faire la différence entre Le bien Et Le mal? On vous a appris le respect non? Vos parents vous ont bien donné quelques principes d’éducation?

Je suis assez dépassée par ces phénomènes … je trouve terrible La violence du porno actuel, Et pire encore son accessibilité si facile des le plus jeune âge …

Putain mais moi mon premier vrai palot j’avais 15 ans et je me souviens m’être raidie quand Le garçon un peu plus âgé que moi à tenté de mettre sa main dans ma culotte et il a d’ailleurs arrêté et je n’ai pas eu à me battre.

A 19 ans avant mon premier vrai je suis tombée sur un garçon en vacances qui a respecté ma virginité et qui ne m’a pas fait me sentir Comme une pauvre fille parce que j’ecartais Pas Les cuisses …

Et apres quand j’ai vécu ma Vie De jeune femme, j’ai fait ce que je voulais De mon cul et je n’ai pas été jugée Marie Salope Couche toi La pour autant.

Les codes ont évolué et La sexualité se vit plus tôt … mais à un moment donné il faut quand même laisser les enfants etre des enfants … à 12 ans on couche Pas. On est un goonie a 12 ans. A 15 ans on fait pas dès gang bang Et on se fait pas sodomiser bordel.

Et une femme c’est pas un objet sexuel.

Le probleme est evidemment plus profond. La femme est encore et tjrs marketee pour séduire. Les femmes elles même tombent dans le panneau. Même moi. On doit être séduisantes et des Katsuni En puissance (enfin La Katsuni d’avant) – En plus d être polyvalente multi fonctions — Le truc dont on ne sort que très difficilement… y a Qu à aller au salon de l’auto … certes La pub évolue un peu mais on est encore loin du compte. Le sexe fait vendre. Le sexe est ce qui marche Le mieux sur Internet. Je suis sûre que si je faisais un blog de cul je cartonnerai en audience.

Mais entendons nous bien : on a Le droit de s’envoyer en l’air De La façon qu’on veut, mais 1) il y a un âge pour ça Et 2) on respecte l’humain et son partenaire.

Tout est une question de respect, De consentement… 

il y a urgence à ce que les parents ne démissionnent pas Et prennent leurs ados entre 4 yeux et leurs rappellent les bases du respect de l’autre.

Cela concerne aussi le harcèlement, La violence envers autrui en général étc.

Pour les 52000 connards adultes qui pratiquent le porn revenge je me dis que peut être un jour Les rôles s’inverseront et ils comprendront… ou alors ils resteront à jamais des gros connards de petites bites frustrées et ils finiront par s’acheter une femme d’Europe De l’est ou une asiatique sur catalogue parce que De toutes façons pas une nana qui aurait Le choix Les choisirait … 

En tous cas Les petites et grosses raclures que vous etes Les gars, prouvent que les femmes ont pas intérêt à baisser leur garde … Le féminisme c’est bien à cause de connards comme vous qu’il existe.

La Crise Coline Serreau – extrait

Allez vous m’avez énervé je vais aller manger une clémentine (ouais je suis au régime)

Bon WE les gens.

Droit de réponse à l’article d’Atlantico de la part d’un papa d’X Fragile

fragilex_graphic_195

Messieurs,

Dans un article du 2 janvier 2017, Atlantico interview Michel Bénézech, psychiatre, criminologue, etc., à partir des résultats d’ une récente étude de neuroscientifiques de Caroline du Nord et de Nouvelle-Zélande qui aurait constaté que 20% des enfants de 3 ans ont 80% de chances de devenir des criminels d’après l’état de leur cerveau

Le résumé de cette étude est disponible ici

http://www.nature.com/articles/s41562-016-0005.

Il ne porte en aucun cas sur la propension à devenir criminel mais sur la propension à devenir un fardeau économique, criminalité entre autres. La présentation que vous faîtes de cette étude est donc biaisée, voire mensongère.

Les conclusions de cette étude ont été largement critiquées, notamment parce qu’elles reposaient uniquement sur des observations comportementales, en non pas sur des examens cliniques de l’état du cerveau (scanner, IRM, etc) ni sur des analyses biogénétiques.

http://blogs.discovermagazine.com/neuroskeptic/2016/12/19/neuroscience-potential-criminals/#.WG0PtFzwk7E

Partant de là, votre prétendu expert, dont rien n’indique qu’il a une quelconque compétence en biogénétique, affirme :

 » on connaît depuis longtemps des facteurs de risque criminel de nature biologique, certains étant héréditaires comme la faible réactivité du système nerveux autonome : niveau cortical d’éveil plus bas (diminution de la fréquence cardiaque et de la réaction électrodermale), extraversion, impulsivité, névrosisme (anxiété, susceptibilité, irritabilité). D’autres facteurs de risque plus rares sont liés à des anomalies génétiques (chromosomes X et Y supplémentaires, syndrome de l’X fragile, gène ATRX…)”

Or, ceci est faux, ainsi que l’a démontré à plusieurs reprises Bertrand Jordan, qui lui est compétent. Il a notamment montré comment le gène de l’X Fragile a pu être à un moment  considéré comme le gène de la criminalité. Vous en trouverez la description ci-dessous.

Extrait de « Les peurs collectives » par Sylvain DELOUVEE,Patrick RATEAU,Michel-Louis ROUQUETTE, ci-dessous, montre comment le gène de l’X Fragile est devenu le gène du crime pour des pseudo experts et journalistes peu scrupuleux, et plus préoccupés de faire du sensationnalisme que de l’information.

Un autre des obstacles majeurs à la diffusion de la connaissance scientifique est que celle-ci est souvent désenchanteresse et peu spectaculaire, ce qui incite parfois les médias à choisir de rendre l’information scientifique plus attractive qu’elle ne l’est en réalité. Dans l’introduction de son livre « Les imposteurs de la génétique » (2000), Bertrand Jordan a montré comment certains fantasmes concernant le progrès scientifique, l’urgence de la diffusion de l’information et l’intérêt pour le sensationnel avaient pu faire écrire en 1996, dans le « Courrier International », qu’un test permettant d’établir la présence d’un gène criminogène chez un individu allait être mis au point en Grande-Bretagne. Ce gène là est un vieux serpent de mer de l’imaginaire biologique. Il est le contenu d’une idée simple qui marque les esprits, et qui permet de rendre compte facilement de comportements comme le crime, l’alcoolisme, l’homosexualité, etc. OR, s’il est vrai que les gènes expliquent bien des choses, peu de scientifiques seraient prêts à dire qu’ils suffisent à expliquer un phénomène aussi complexe que la déviance par exemple, tandis que bien des journalistes pourraient le faire sans état d’âme.

Jordan se demande donc comment une nouvelle de ce type a pu être publiée dans un journal de bonne réputation. Il remonte le chemin qui de « Courrier international » à un article de « La Stampa », de « La Stampa » au « Daily Mail », du « Daily Mail » à un texte paru dans le « Sunday Times » mène à un entretien téléphonique accordé par le professeur Howard Cuckle. Or ce dernier n’avait rien évoqué d’autre que le syndrome de l’X fragile sur lequel, en effet, un test à grande échelle allait être mis en œuvre et qui, pour un scientifique, n’a rien à voir avec l’idée d’un gène de la criminalité. L’information s’est déformée par incrémentation au point de s’identifier à un stéréotype spectaculaire de l’imaginaire de la biologie. « Courrier international » s’est bien fendu d’un rectificatif, mais on imagine aisément qu’il a eu beaucoup moins d’impact dans l’opinion publique.

….

Plus récemment, dans une analyse d’une étude finlandaise sur une éventuelle association entre 2 gènes (MAOA, HTR2B) et criminalité, Bertrand Jordan conclut :

http://www.medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2015/01/medsci20153101p105/medsci20153101p105.html

….

« C’est peut-être le point le plus important de cette étude (et de celles qui l’ont précédé) : malgré tous les efforts déployés, on ne détecte pas de gènes dont un allèle aurait un effet majeur et conférerait à son porteur un risque relatif élevé de violence ou de criminalité. Compte tenu de la sophistication des échantillons et des méthodes, cela signifie que de tels gènes n’existent pas.

Néanmoins, ce travail n’échappe pas au risque de surinterprétation, favorisé par des ambiguïtés dans sa présentation « 

….

Ainsi donc, Michel Bénézech, expert contributeur à Atlantico, et Atlantico appartiennent à la catégorie pour des pseudo experts et journalistes peu scrupuleux, et plus préoccupés de faire du sensationnalisme que de l’information, tels que mentionnés dans “Les peurs collectives” cité ci-dessus.

Il me parait que la moindre des choses que vous puissiez faire est de publier le rectificatif qui précède, ce que je vous demande instamment de faire.

12250015_10153118709580493_7971103146170231297_n

Salutations

Christian Fuchs

Père d’un enfant XFragile

Bonne année!

2017 te voilà enfin… on ne pourra pas dire que l’année qui t’as précédé a été facile. Elle a même été très douloureuse pour certains d’entre nous.

Alors bien sûr, la liste des bonnes résolutions est longue. 

Personnellement je m’en suis fait 17 que j’espère avoir la volonté de tenir. Car c’est bien de cela dont il s’agit. De La volonté. De l’énergie aussi. Je vais tenir je vais tenir, cette année j’aurai plus de forces pour me battre plus car bien sûr dans le fond on sait bien qu’il n’y a que nous mêmes qui pouvons vraiment changer nos propres vies quand elles ne nous conviennent pas… enfin un peu quand même!

L’autre chose ce sont les souhaits… moi ce que j’aimerai pour 2017, c’est que mes proches soient plus heureux, plus apaisés, plus sereins… et bien sûr qu’ils restent en bonne santé.

Apres j’aimerai que ces souhaits s’étendent à mon entourage en général et bien sûr à toute la planète … Que chacun retrouve un peu de confiance en la Vie et l’humanité … je me dis toujours que si chacun fait un effort individuel pour mieux se comporter avec autrui, cela finira par avoir un impact global …

Alors… on y croit? 2017 année chouette? Je nous le souhaite !

10 octobre: journée européenne du Syndrome X Fragile (et toujours aussi peu de prise en charge et reconnaissance)…

9bb6bfd3-105a-4787-b759-047edb1ed7d2

Chaque handicap mental a sa journée. C’est comme pour tout. Aujourd’hui c’était la journée mondiale du sourire.ça devait aussi être la journée d’un autre truc… parfois on a plusieurs célébrations en une journée. pas évident de s’y retrouver.

En tous cas, le lundi 10 Octobre c’est la journée européenne du Syndrome X Fragile.

Le syndrome X Fragile appartient à la grande famille du handicap mental. C’est une maladie génétique héréditaire qui touche une protéine du chromosome X et selon le degré de mutation on peut être prémuté sans exprimer les symptômes à mutation complète avec un retard mental de léger à profond. Tout dépend du degré de mutation du gène. Plus la mutation est élevée plus on a en général des symptômes.

L’X Fragile est souvent assimilé à l’autisme. C’est plus facile de le résumer ainsi. Les gens comprennent mieux. Merci Rainman. Même si l’autisme c’est loin d’être comme Rainman. On parle de symptômes autistiques chez les X Fragile car on retrouve souvent les même choses :

  • difficulté à gérer les émotions
  • grosse anxiété
  • résistance au changement
  • évitement du regard
  • besoin de rituel
  • balancements
  • gestes répétitifs
  • écholalie

A cela se rajoute :

  • battements des avant bras / mains
  • auto mutilations (morsures des doigts / mains)
  • oreilles décollées
  • epilepsie possible
  • retard mental : retard psychomoteur / retard des apprentissages (propreté aux toilettes notamment)
  • hyper activité (surtout petits)

Il y a d’autres signes cliniques possible mais voilà grosso modo comment l’X Fragile se traduit.

Alors oui il faut toujours se renseigner dans son entourage sur des cas de retard mental non expliqué, il faut si c’est le cas en parler à son gynécologue car il existe des solutions de prévention et de diagnostique prénatal (biopsie du trophoblaste / diagnostic pré implantatoire)…

Mais tout cela ça fait des années que j’en parle. Ce dont je parle souvent aussi (moins ces derniers temps) c’est de ceux qui sont là, qui existent… ces personnes X Fragile, enfants, adultes, laissées pour compte, sans solutions de scolarisation ou de placement.

Moi j’aimerai comprendre pourquoi en France, même en région parisienne, on a encore des situations aberrantes d’enfants qui ont 10 ans meme plus et qui sont déscolarisés. Même pas une place en IME …. Pourquoi des adultes sont parqués dans des espèces d’hospices mal adaptés, pourquoi des gens partent en Belgique parce que leur propre pays ne sait pas les prendre en charge et les aider ?

Moi je rêve d’une journée mondiale du handicap mental. Où on ne parlerait plus de l’autisme, de l’X Fragile, de la trisomie 21 … mais où on aborderait le handicap mental dans sa globalité. Où l’union ferait la force. Une action d’envergure où toutes les associations se réuniraient pour se manifester contre les pouvoirs publics et exiger la dignité et le droit à la vie presque comme tout le monde. Je rêve de personnes dirigeant notre pays qui prennent leurs responsabilités, qui ne laissent pas les handicapés mentaux en vrac, sacrifiés de la société.

Le 10 Octobre j’aimerai que cette journée de reconnaissance du Syndrome X Fragile réveille un peu les consciences, éveillent les journalistes sociétaux à mettre en lumière les carences de prise en charge des personnes handicapées mentales en France. X Fragile, autiste, combien d’enfants sont déscolarisés faute de CLIS ou de place en IME ? Combien d’adultes vivent chez leurs parents où dans des institutions sinistres, inadaptées à leur handicap et tellement pas épanouissantes….

Il y a des gens bien dans le milieu du handicap. Des professionnels qui font souvent ce qu’ils peuvent, des associations qui triment, des parents volontaires, des enfants et des adultes atteints joyeux, vivants… J’aimerai bien que tous ces gens soient entendus, respectés et traités avec dignité.

Aucun candidat à la présidentielle 2017 n’a abordé le sujet du handicap pour l’instant… ça prouve à quel point ce n’est pas un sujet majeur … même pas un sujet mineur… tout le monde s’en fout on dirait..  tout le monde sauf ceux concernés. C’est moche quand même vous ne trouvez pas ?

Pour plus d’informations sur l’X Fragile :

Association le Goéland : http://www.xfra.org/association-le-goeland/

Facebook : https://www.facebook.com/legoeland.anxfra?fref=ts

 

 

172121232-1

Avant / Apres

41gemxhmv2l-_sx360_bo1204203200_

Apres des mois d’absence parce que la vraie vie m’accaparait, parce que l’inspiration ne venait jamais quand je pouvais la taper sur mon clavier, là, en ce dimanche, exceptionnellement, parce que ma fille de 11 mois vient enfin de se rendormir (reveillée depuis 7h avec une bonne rhino ) et parce que je suis trop crevée et malade aussi pour me lancer dans de la paperasse, et parce que son papa malade aussi est couché, je me dis : oooooh créneau blog ?

On sait jamais je serai peut être écourtée dans mon élan si ma fille se réveille dans 15 minutes et ce billet sera relégué aux brouillons enregistrés comme une quinzaine d’autres mais je tente ma chance, sur un malentendu ça pourrait marcher !

J’ai des tonnes de billets amorcés non publiés sur la maternité, sur ce que ça change mais finalement le Avant  / Après c’est peut être pas plus mal. Attention c’est MON avant / après à moi. Peut être que plein d’autres femmes n’ont pas eu ce genre d’avant / après mais c’est un fait, ça change la vie et pas qu’un peu.

AVANT :

Tu fantasmais la vie, Tu l’imaginais (d’ailleurs tu avais du temps pour cela)

APRES :

Tu es brutalement plongée dans le concret, dans le quotidien réel les pieds sur terre et tu as oublié ce que c’était que de glander des heures sur ton canapé à te faire des mood boards de vie idéalisée sur Pinterest

AVANT:

Tu te croyais Phd en Maternité parce que d’abord à presque 40 piges toutes tes copines en étaient au minimum à leur deuxieme mouflet, que t’avais deja tellement tout lu tellement t’en pouvais plus d’attendre d’être toi aussi maman et que en plus t’étais la grande soeur d’une fratrie de 5 alors la maternité, tu maitrisais en théorie

APRES :

Tu réalises que NON tu maîtrises pas grand chose, que d’abord tu apprends tous les jours à être une maman, que même si t’as l’instinct maternel au fond de tes tripes c’est un putain de bouleversement, qu’au début tu flippes de tout et t’as l’impression d’être une grosse gogole avec un alien dans les bras et que clairement, ça vient au fur et à mesure et que meme des mois plus tard tu as encore des phases de décodage plus ou moins longues … mais quand même passé quelques mois, tu as moins peur

AVANT :

Tu passais des heures dans ta salle de bains, tu t’occupais de toi comme il fallait, tu prenais ton shampooing le matin, tu choisissais tes fringues pendant des plombes et tu avais bien 1h30 entre le réveil et ton départ au bureau parce que tu pouvais te le permettre. Avant tu étais coquette (enfin un peu plus).

APRES :

Tu vises le gain de temps : shampooing / brushing / crémage / épilations le soir, tu vises le produits pratiques polyvalents et pas une creme ou un sérum par type de soin ou partie du corps, préparation des vêtements la veille, (en fait tu prépares un max de trucs la veille pour pas courir le matin), tu oublies surtout pas l’alarme du réveil, tu te fais un petit deje express avec peut être ta fille dans sa chaise haute à côté de toi en train de s’avaler son demi pain au lait et tu essaies desespérément de te mettre à jour sur les infos tout en répondant deja a des mails de boulot pour montrer que c’est pas parce que tu arrives à 9h35 et que tu te barres à 18h tapantes que t’es pas une travailleuse qui déchire (et parce que aussi ça fait gagner du temps et qu’on te laisse pas le choix). Tu as du mal à lâcher ton sac à dos Herschel parce que c’est tellement plus pratique qu’un sac à mains, tu préfères surtout être à plat qu’en talons parce que courir perchée c’est pas pratique et tu deviens experte marche rapide alors bon…c’est mieux le plat (mais j’ai jamais été une filles à talons alors …) …

AVANT :

Tu avais une vie sociale, des amies que tu voyais assez régulièrement, tu pouvais boire du vin et rentrer pompette même pas grave. T’avais aussi le temps d’envoyer des sms et des emails à défaut de se voir.

APRES :

Tu oublies parfois de répondre à des sms ou des emails, d’ailleurs t’as moins le temps de traîner sur facebook aussi…Tu as un mal de chien à trouver un créneau pour te libérer pour voir tes copines, elles même maman pour certaines qui ont elles aussi du mal (mais moins que toi on dirait) pour se libérer, t’es vachement plus crevée donc moins motivée, tu es conditionnée par l’horaire de ton bébé que tu as aussi envie de voir et d’en profiter alors t’es tout le temps en train de trouver un super bon prétexte valide pour te dire que non là tu peux décemment pas laisser ta grenouille, tu travailles désormais à perpette alors forcément ça fout le bordel aussi dans ta vie sociale…

AVANT :

T’avais le temps d’avoir une vie égoïste et auto-centrée.

APRES :

T’as vraiment moins le temps d’en avoir une. Surtout les premières années. En tous cas ta vie d’avant c’est fini. MAIS c’est chouette aussi! c’est différent. ça sera JAMAIS PLUS comme avant. c’est ça qu’il faut intégrer : JAMAIS PLUS COMME AVANT. c’est un LEURRE. UN MYTHE. Ou alors je sais pas moi comment elles font les filles, elles ont une volonté / envie de ne surtout RIEN changer, une famille dispo à toute épreuve, un super tarif baby sitter, je sais pas… Pour moi ça a changé beaucoup de choses et je sais que j’ai perdu des amis au passage, j’ai perdu en temps libre égoïste pour moi c’est vrai, sûrement on pense que je suis trop mère poule, trop enfermée dans mon univers pour l’instant, mais c’est comme ça … Pour l’instant, ma vie c’est quand même en majorité mon enfant. ça une durera pas, elle n’a que 11 mois et déjà par rapport à ses premiers mois, je me suis vachement plus libérée, détendue… mais pour l’instant ma priorité c’est elle. Alors non bien sûr, je ne me laisse pas aller, je pense à mon couple évidemment, mais je ne suis pas une super woman. Je fais ce que je peux. Certains comprennent, d’autres pas. C’est ça qui change aussi. Ce qui appartenait à la vie d’AVANT ne suit pas forcément… C’est un peu dur au début, et puis on accepte. Et la vie d’APRES offre bien de nombreuses surprises agréables, de nouvelles rencontres aussi qui te ressemblent plus et qui sont plus indulgentes et compréhensives et c’est chouette aussi!

evidemment la liste en avant/ après est longue mais euh… j’ai pas le temps !

 

bon dimanche !