Les filles bien dans leur peau (ou le challenge de s’assumer pour de vrai)

Aaaaaah les filles bien dans leur peau… Quand elles passent, tous trépassent.

Elles ont cette aura, cette lueur, cette aisance avec la vie, avec ce qui les entoure, une assurance affirmée.
Elles s’en foutent des autres. En tous cas c’est ce que l’on croit quand on les voit.

dove-models-real-beauty

Souvent, elles sont imparfaites. En tous cas aux yeux des stéréotypes de notre société.
Souvent, elles ne sont pas forcément taille mannequin, ni des reines de beauté. En tous cas selon les critères de notre société (oui oui, notre société est une société d’étiquettes même si on essaie désespérément de se la jouer tolérants… c’est juste en apparence…)

Mais elles sont là. Telles qu’elles, elles existent, elles s’aiment, elles en imposent, elles sont bien dans leur peau, elles s’assument, et du coup, on les trouve belles aussi.

Enfin moi je trouve. Moi je ne suis pas comme ça. J’adorerais l’être. Mais je ne le suis pas.

Moi je suis une complexée depuis mes 15 ans avec des minces périodes de répit. La faute à je sais pas quoi. Enfin si je sais. la faute à plein de choses trop longues à raconter et qui ne servent à rien de raconter. Avec le temps on se dit, OH ça va forcément passer. Passé 35 ans, sur la route des 40, on s’assume forcément, on n’est plus aussi victime des diktats de la mode et des critères sociaux comme à 25 ans… c’est vrai. Mais dire que ça disparaît, que nenni !

Depuis mes 15 ans, je me bats contre 15 kilos qui s’en vont et qui reviennent… qui sont un peu trop revenus ces dernières années et que j’ai de moins en moins l’énergie de faire partir… d’abord parce que le corps dit stop. Et puis le cerveau aussi. Manque de volonté ? Non. Peut être. En fait je ne sais pas. Le découragement est plus rapide. De la volonté j’en ai tellement eu, jusqu’à l’épuisement.

Alors je passe par des phases où je me dis: le jour où je m’assumerai, en fait, tout s’arrangera et tout partira… hmmm… euh… A ce rythme là, j’y serai encore à 60 ans ! Mon cher Nutritionniste diététicien endocrinologue très connu sur la place parisienne qui me connaît depuis 10 ans – et qui donc connaît un peu toute ma vie rock n roll m’assure que le jour où j’aurai un enfant, tout se rééquilibrera (que Dieu l’entende ainsi que Sainte Marie de la Wouine et mon satané X Fragile aussi, merci) – Il a sûrement raison.

Mais pour moi ça ne marche pas comme ça. Pour moi, je dois d’abord arriver à ce point d’équilibre, pour qu’ensuite tout s’enchaîne. Je sais que j’ai tort, mais rien n’y change. Je sais que je pourrai aussi m’assumer, m’aimer aussi comme je suis (ouais bon ça va c’est vrai je suis pas non plus un gros thon albacore !) – mais là c’est carrément au dessus de mes forces. M’aimer comme je suis? Non mais ça va pas la tête ? Nan. Je peux m’aimer, mais en mieux.

Pour plein de raisons, je sais que tout serait mieux sans ce poids dans ma vie. Ne vous en faites pas j’ai fait une psychothérapie. Le lien du poids avec les poids qu’on a dans sa vie, tout ça… j’ai fait le tour de la question. Mais en attendant, ça fait pas avancer mon schmilblik. Etre vraiment bien dans ma peau. M’assumer.

D’ailleurs, je réalise aussi que même avec 15 kilos de moins je serai dans l’embarras aussi. Oui parce que quand on me dit que je suis jolie ou que je mets une photo sur facebook réussie et qu’on me dit : ah wouaaah super la photo, sur le moment je suis flattée, évidemment. Mais ensuite j’ai juste envie de me planquer et de la retirer la photo qu’on en parle plus et qu’on me laisse tranquille, seule, loin des regards…

Un truc d’X Fragile? Peut être. Une difficulté à gérer le pouvoir de séduction ? Le regard des hommes ? Ouais je vous vois venir les psy avec vos grands sabots…

Peut être, peut être, sûrement. En attendant, concrètement, être vraiment bien dans sa peau, s’assumer pour de vrai, c’est pas si simple et évident pour plein de personnes. Même des garçons et pour beaucoup de filles, ça c’est sûr. Je le vois autour de moi.

Des discussions interminables, 100% répétitives, inlassablement, toutes les filles ont des soucis avec leur image, avec leur corps, avec leur apparence et ce qu’en pensent les autres…

Moi je suis qu’un exemple dans une multitude.

ça me fait bien marrer ces discours de tolérance, ces campagnes marketing spécial dodues tout ça… Bon. C’est quand même mieux que rien. Mais la vérité c’est qu’on est une société (en France et beaucoup à Paris) qui juge selon le poids qu’on fait et les fringues qu’on a. Et c’est d’ailleurs souvent déterminant pour la carrière professionnelle dans certains milieux… Alors clairement, on n’est pas aidé …

to-all-the-girls-that-think-youre-fat

Alors YAPLUKA FOKON !

Ouais. On va essayer. Et après, si ça marche toujours pas, on ira se faire voir chez les grecs.

Allez, à vous !

NB: photos trouvées sur Google Images (merci d’avance !)

Je ne suis pas une fille à talons … (mais j’essaie)

Je ne suis pas une fille à talons… j’essaie, mais rien à faire. Je ne suis pas une fille à talons.

Je suis la fille qui fantasme devant les vitrines de chaussures, qui craque, qui les achète, qui les mets 3 fois et qui ensuite en désespoir de cause les donne ou les vend sur leboncoin.

in-her-shoes-8

J’adore les talons. A regarder. Je les adore sur des filles que je vois dans la rue. C’est féminin, c’est élégant, c’est séduisant, c’est sexy. ça plaît aux mecs.

Mais sur moi, ça ne marche pas. Je me sens endimanchée, pataude, lourde, totalement tarte.

Alors évidemment si j’étais plus svelte et élancée, plus légère, je me dis que je pourrai virevolter haut perchée sur des talons fins même aiguilles. Mais j’aime moins les talons aiguilles. J’aime pas les talons mastoques non plus. J’aime les talons qui donnent vraiment de l’allure. Toute sortes, sandales, escarpins, bottes …

Mais la vérité c’est que je crois que mon squelette, mes pieds de petit hobbit, mes orteils, n’aiment pas les talons. Il paraît que les Louboutin sont tellement confortables … mais je n’ai pas l’argent pour me payer des Louboutin. Et même lorsque j’étais dans une période svelte et élancée, les talons ne m’aimaient pas pour autant.

Alors j’essaie d’autres chaussures à talons. Et puis au bout d’une journée, j’ai tellement mal aux pieds que je rêve que d’une chose, c’est marcher pieds nus ou enfiler des bons godillots souples avec les pieds bien à plat !

Les ampoules, la cambrure des pieds qui n’adhère pas à la cambrure de la chaussure, les petites brides vicieuses qui te scient la peau, les lanières en tous genres qui recouvrent les orteils et les rendent douloureux, le pied qui glisse inexorablement provoquant des frottements de la voûte plantaire sur la semelle ou heurter l’orteil sur le dessus de la chaussure… Faut être une fille pour comprendre…

Des amies qui ne vivent que en talons, me disent que c’est une question d’habitude. C’est de ma faute. J’ai trop vécu en converses, en doc (ado les Dr. Martens), et autres chaussures souples, même en tongs et pieds-nus… alors je suis foutue.

Et puis un jour, j’ai découvert les sandales compensées, les semelles de liège, des versions presque orthopédiques de la chaussure à talons… Léger, sans risques… A priori.

Alors j’ai cédé. J’ai acheté cette belle paire de sandales, triomphante, persuadée que cette fois-ci, tout irait bien et que tout serait parfait et que moi aussi j’aurai de l’allure avec 10 cm de plus !

Déjà il y a des règles. Ne JAMAIS porter de talons les jours où il faut beaucoup marcher, voire courir et encore plus quand il fait chaud. Mais ça, je l’avais oublié. Evidemment, je me suis empressée d’enfiler mes sandales avec mes orteils passés au vernis, sauf que … j’étais en retard. Retard = courir, marcher vite, trottoirs instables = pieds sur échauffés en fin de journée, chevilles tordues, démarche pitoyable… Enfin je crois.

Je crois qu’il faut se faire une raison. Il y a les filles à talons, et il y a les autres. Moi je ne suis pas une fille à talons. Parfois j’essaie, je tiens le coup, parfois. Souvent pas.

Non, non, non. Je ne serai jamais la femelle fatale ultra sexy aux longues jambes interminables terminées par des armes de séduction massive.

Après tout on peut avoir du style, être fatale et avoir du sex appeal en étant à plat aussi ? Non ?

Coups de cœur olfactifs avec l’atelier Cologne ~ les colognes absolues ~

Si j’avais pu faire un métier créatif / artistique, j’aurai adoré être NEZ. D’ailleurs, qui sait, peut être dans une 2ème vie je me recyclerai.
J’ai toujours adoré les parfums, les bonnes odeurs …c’est d’ailleurs de famille.

Quand j’étais enfant, j’adorais l’odeur de térébenthine dans l’atelier de ma grand mère… l’odeur du cuir, de la peinture à l’huile, du bois ciré… les odeurs d’herbe fraichement coupée, l’odeur de l’océan, l’odeur du feu de bois… les parfums, toujours les parfums… subtils, doux, frais, …

Je pourrai parler pendant des heures de tous les parfums que j’aime, je pourrai rester des heures chez Sephora & co. et sniffer, sniffer à l’infini… jusqu’à ce que je ne sente plus rien…

Mais ces derniers temps, cela faisait un moment que je n’avais pas eu de coup de coeur olfactif… j’ai découvert de façon impromptue l’atelier cologne :

http://www.ateliercologne.fr/store/

j’adore les eaux de cologne… j’adore le néroli, j’adore les agrumes, j’adore le patchouli, l’ambre … et là, que vois-je, une association du tout, des jus qui ont l’air délicieux,… alors évidemment, avant de me lancer j’ai pu commander sur leur site de e-commerce des échantillons… 2€ l’échantillon d’eau de cologne absolue, j’ai pris de tout et certains en double, comme le Grand Néroli …

En même pas 48h j’ai reçu une enveloppe rembourrée avec des échantillons dans des enveloppes individuelles, accompagnés de leur petite carte et étiquette personnalisées, ça s’annonçait bien… le tout attaché avec des liens en cuir… wow 🙂

atelier cologne

Avec délicatesse, j’ai tout défait, sachet après sachet et j’ai plongé mon nez, mis une goutte sur mes poignets, avant bras et j’ai senti, humé, j’ai fermé les yeux, j’ai été transportée…

Alors comme je dois quand même être raisonnable, je vais me lâcher au fur et à mesure, mais je pense déjà à offrir un flacon à chaque personne que j’aime dans ma famille… même mon amoureux qui n’est pas un dingue de parfum pourrait être converti, je le sens… Et chose rare pour une cologne, l’odeur reste … un sillage subtil reste imprégné sur la peau… c’est divin je vous dis…

Quand j’aurai un peu de temps, j’irai voir leur boutique dans le 1er …

l'atelier cologne

Mistral Patchouli, Grand Néroli, Orange Sanguine, Ambre Nue, Bois Blonds, Vétiver Fatal, Trèfle Pur, Rose Anonyme, Vanille insensée, Oolang infini, Sous le toit de Paris, tout est plaisant, tout est délicieux, tout est apaisant, …

Un parfum ça se sent, ça se ressent, alors allez-y … sniffez !

Grand Néroli - l'atelier cologne

atelier cologne - mistral patchouli

atelier cologne - Bois Blonds, Ambre Nue

[Billet sponsorisé] Ma maman (et moi les WE) serons à la Foire de Paris – Bijoux – Bonne Cause – Handicap mental – X Fragile

Bonjour à tous ! Plus trop le temps de blogueur en ce moment (c’est fou comme le boulot ça prend du temps) – Donc je vais à l’essentiel et je partage avec vous le petit coup de pouce que je donne à ma môman – parce qu’elle le vaut bien, et que c’est pour la bonne cause aussi –

Les ChainUp’ de Ghislaine
Communiqué de presse

En exclusivité et pour la première fois à la Foire de Paris :Les New Twister’s des ChainUp’ de Ghislaine seront présents sur le Marché de la Foire, Stand 2.1 C10 – Des accessoires 100% naturels, 100% tendance et mode et 100% bonne cause !

Ghislaine Lozac’h – Fuchs « MomPreneur » de 55 ans d’une tribu de cinq enfants, dont Hugo, 20 ans et atteint du Syndrome X Fragile a lancé sa société «Les Chain’Up de Ghislaine » début 2013 et sera présente pour la première fois à la Foire de Paris sur le marché de la foire pour présenter en exclusivité les « NEW TWISTER’S » – stand 2.1 C10 : http://foire-de-paris.plan-interactif.com/?id=E1161550.1203092

En matières 100% naturelles : cuir et pierres minérales telles que l’hématite, l’éosite ou la zéolite, les new twister’s s’enroulent autour des poignets, du cou, des chevilles, de la taille. Un tour, deux tours, trois tours ou quatre tours même plus, ces accessoires de mode unisexe se destinent à devenir la coqueluche de l’été !

Calico Maman

Couleurs flashy ou naturelles, tous les styles sont permis pour ces accessoires résolument inscrits dans la tendance.

Côté tarifs, les New Twister’s seront soumis à une offre promotionnelle durant toute la durée de la foire :

1 bracelet 1 tour = 10€ TTC / 2 bracelets 1 tour = 15€ TTC
1 bracelet 2 tours = 15€ TTC / 2 bracelets 2 tours = 25€ TTC
1 bracelet 3 tours = 20€ TTC / 2 bracelets 3 tours = 35€ TTC
1 bracelet 4 tours = 25€ TTC / 2 bracelets 4 tours = 45€ TTC

2013-04-09 16.54.35

La bonne cause derrière Les ChainUp de Ghislaine

Ghislaine Lozac’h Fuchs n’en est pas à sa première expérience dans les affaires. Femme de caractère et femme de terrain, elle a été à la tête d’un des magasins les plus performants du réseau de franchises Jeff de Bruges de 1988 à 1998. « Dix années d’une grande créativité et d’un travail de forcené », dixit Ghislaine Lozac’h Fuchs. « Mais dix années de bonheur dans le chocolat ». Une fois ces enfants plus grands, cette hyperactive au sens des affaires aiguisé s’est relancée sans rien demander à personne. C’est sur les marchés cette fois qu’elle a fait ses preuves: « Levée à 4h du matin, virées à Aubervilliers et à travers la France, transports de marchandises parfois très lourdes, montage de stands, vente et démonstrations, remballage, parfois pour des sommes très faibles, la vie de camelot est impitoyable mais on apprend beaucoup et très vite sur comment marche le monde » déclare Ghislaine Lozac’h Fuchs

Derrière tout ça, une cause. La sienne, celle de toute sa famille et de toutes les personnes concernées : le handicap mental et la prise en charge des adultes. Car derrière cette énergie et cette personnalité haute en couleurs, se cache une grande douleur : Hugo, son fils de bientôt 20 ans, atteint du Syndrome X Fragile (première cause de regard mental héréditaire d’origine génétique, très proche de l’autisme dans certains symptômes)

«Trop peu de structures existent pour les adultes handicapés mentaux. C’est une vraie angoisse pour les familles de penser et gérer l’après. Des associations formidables existent mais ce n’est pas suffisant et les pouvoirs publics semblent se désintéresser de nous. Alors comme on dit dans ma famille : aide toi et le ciel t’aideras ». Ainsi, avec les ChainUp de Ghislaine, cette ‘Mompreneur’ aux allures de ‘Mère Courage’ espère récolter assez de fonds pour pouvoir engager un projet qui lui tient à cœur : un centre de vacances pour handicapés mentaux adultes.

En achetant des New Twister’s sur le stand des ChainUp de Ghislaine, non seulement vous ferez une bonne affaire et serez à la pointe de la mode, mais en plus vous agirez pour une bonne cause !

Alors RDV Stand 2.1 C 10 !

Beauty Rituals – A la faveur de l’automne …

Bonjour les ondes !

Je sais, ça faisait fort longtemps que je n’avais pas remis le nez dans la section beauté … il faut dire qu’en période de vaches maigres, je me lâche un peu moins en beauté cosmétique … ce qui n’empêche que je compte bien acquérir certains produits…

En attendant,il faut quand même prendre soin de soi! Et même si le meilleur ami d’une belle peau reste le sommeil (personnellement je ne dors pas assez et en plus c’est de ma faute) – a nous les cache misère et autres produits qui compensent !

Démaquillage / Nettoyage :

La valeur sure : Bioderma Peaux Sensibles

La plupart du temps en pharmacie / parapharmacie, ils font des offres x2 pour 15€ des gros flacons et ça tient facile 2 mois 1 flacon

Hydratation du visage :

J’ai bien essayé des crèmes Nivea et Mixa mais je crois que ma peau ne s’y fera jamais.. alors là aussi, ce qui selon moi reste un bon rapport qualité prix est souvent en pharmacie et parapharmacie et là, j’ai jeté mon dévolu sur La Roche Posay et sa crème Hydraphase Légère – Le système de pression pompe fait que l’on n’en met pas trop et ça reste hygiénique. Côté hydratation c’est parfait. Ni trop ni pas assez.

Hydratation Corps :

Alors là, comme j’en avais un peu marre de l’Atoderm qui même s’il est efficace n’est quand même pas très glamour et en attendant de me faire plaisir avec des produits Burt’s Bees, L’Occitane, Nuxe ou Kiehl’s et Weleda, j’ai eu le coup de coeur pour la gamme SUPPLEANCE d’URIAGE.

Un gros flacon pompe de 500ML et c’est juste P A R F A I T. ça répare, ça hydrate, et ça ne colle pas ! En tous cas pas longtemps… mais ça hydrate, longtemps ! A peu près 11 euros en parapharmacie…

Maquillage:

Alors là j’alterne, selon comme je suis speed et selon si ma peau est plus ou moins sèche… mais finalement, contre toute attente, la BB CREME Clinique se révèle super bien en cette saison sur ma peau… Par contre je mets systématiquement une crème hydratante avant (Hydraphase) car seule, elle ne m’hydrate pas assez. Le rendu est vraiment naturel et j’ai vraiment l’impression de légèreté.

Je rajoute toujours un peu de poudre sur la zone « T » – en ce moment la CLARINS poudre pressée (EVER MATTE)

Evidemment, je mets toujours un anti cernes pour éclaircir le regard… En ce moment c’est un Sephora en pinceau teinte claire qui fait très bien l’affaire et aussi efficace que le Touche Eclat d’YSL

En parlant d’YSL, je me suis lancée sur le Fond de Teint Touche Eclat – Teinte Beige – j’ai utilisé une promotion sur le site feelunique.com qui le commercialisait à 32€ en septembre… Pas mal sauf que j’ai du payer les frais de douane mais ils ont été supers réactifs et me les ont remboursé quasi dans la foulée.

Quoiqu’il en soit, c’est un fond de teint qui tient ses promesses. Effet naturel et transparent « seconde peau » tout en ayant la couvrance que l’on recherche, c’est à dire, son teint, en mieux. Moins desséchant que la BB Creme, tenue plus longue aussi… je l’applique aux doigts, une seule pression. Je fais vite comme lorsque j’utilisais le Lancôme

Evidemment, je rajoute une touche de poudre bonne mine. J’aime bien la poudre « bonne mine » Sephora. J’ai la main plutôt légère. Une pression, hop, hop sur les pomettes arêtes du visage et on n’en parle plus !

Pour les yeux en ce moment je fais simple : un trait de khôl noir que j’estompe, mascara noir et voilà !

Côté Cheveux:

J’ai tenté l’elixir Secret de Nuit PHYTO – pas mal mais je ne suis pas assez régulière dans l’application. En tous cas il donne l’illusion d’avoir un geste réparateur pour sa crinière… ce n’est pas négligeable, surtout quand les cheveux ont été desséchés pendant l’été … Enfin à la longue il faut tout simplement les couper… ce qui a été mon cas. Mais bon, pas mal.

Et sinon après avoir essayé plusieurs huiles de cheveux, dont la KUltime de Kérastase, j’ai littéralement craqué pour l’huile de soin précieus SCHWARZKOPF – elle est pas chère (9 euros), elle dure longtemps, elle sent booooooooon ! et elle fait des beaux cheveux…

Moi qui mouille, lave mes cheveux tous les jours (je sais c’est mal), et qui suis toujours pressée, je l’aime, je l’approuve, je la conseille 🙂

La nuit, côté visage :

Alors là, je n’ai pas encore trouvé LA crème qui me rende fidèle mais j’ai tenté tout simplement la L’Oréal Collagène / Repuplpeur Nuit et ma foi, elle semble être pas si mal sur ma peau – en ce moment en tous cas – la peau est plus lisse, plus rebondie, plus belle quoi ! Je trouve que j’ai l’air moins fatiguée mais peut être que je me fais mon cinéma… Elle ne me fait pas de mal en tous cas !

Mais j’aimerai bien essayer la Kiehl’s … crème et sérum …

d’ailleurs côté Sérum je persiste avec le VICHY mais je suis une mauvaise utilisatrice je n’en mets pas tout le temps alors difficile de juger…

Et pour les cernes, les poches, les rides des yeux, … je finis l’ELUAGE d’Avène mais je pense que ça ne fait strictement rien… Alors j’attends de me faire offrir ou de m’offrir la ALL ABOUT EYES Rich de Clinique… testée cet été en échantillon et juste A DO Ré !

Je crois que c’est déjà pas mal… évidemment si je m’écoutais je me lâcherai davantage mais je me dis que j’ai de quoi tenir l’automne, largement 🙂

Du rêve à la réalité, la beauty wish list de l’automne…

Retour à la réalité, les vacances sont bel et bien terminées, la rentrée est passée, c’est aujourd’hui officiellement l’automne, la peau nue dorée s’efface, les cernes refont surface, … euh… je vais m’arrêter là sinon ma wishlist va se limiter à une boîte de prozac (joke ;))

en plus, moi j’aime bien l’automne… les premiers frimas, les feuilles rouges orangées qui craquent, l’odeur de la terre humide, …

Quoiqu’il en soit, j’ai fais la liste de tout ce dont j’avais envie et ce que j’ai aussi essayé pour tenter de ne pas faire définitivement mourir mon compte en banque car ça c’est un détail qui a toute son importance…

Dans la série parfums, pour l’instant j’en reste à une rêverie car j’en ai encore plein à finir : Angel, La Martina, Coco Mademoiselle, Vanille-Patchouli de Molinard, on ne peut pas vraiment dire que je manque de parfums…

Mais tout de même, Coco NOIR de Chanel me séduit… je l’ai senti en échantillon… je l’imagine bien en odeur subtile dans un col roulé en cachemire (autre fantasme) … et aussi Shalimar, parfum initial … souvent le froid réveille chez moi l’envie de ces parfums très femme, ces parfums de peau… j’adore sentir dans les couloirs du métro les effluves d’Aromatics Elixir de Clinique ou For Her de Narcisco Rodriguez… Une autre époque je me laissais ensorceler par les traces de 24 Faubourg, d’Hermes…

Moi et les parfums… une grande histoire d’amour…

J’ai beaucoup aimé La Petite Robe Noire aussi… mais peut être que je m’en lasserai plus vite… Il n’y a pas les même réminiscences surement liées à l’enfance avec Coco et Shalimar..


Ensuite, indispensables, les crèmes hydratantes visage, de jour, de nuit, il n’y aurait que moi je me lacherai chez Clinique, Clarins, Liérac, Lancôme, etc. mais voilà, pour une fois, j’ai tenté la crème visage de supermarché. Si si. Je me lance. Pour l’instant pas de boutons à l’horizon, mais je ne suis pas super fan. Je vais finir le pot mais dans le même genre je préfère largement IDEALIA de Vichy… Un peu plus cher, certes. Je me dis que la prochaine fois ça sera La Roche Posay ou Nuxe. En tous cas, elle remplit sa mission cette crème Q10 Light de Nivéa. Juste je me demande si elle n’a pas un côté exfoliant trop prononcé car parfois ça pose un petit souci de desquamation quand je me maquille (si si je vous promet !) – en tous cas pour Septembre / Octobre, ça passera.

Pour la nuit, je finis un gros pot de WRAP D’EAU – BAUME HYDRATANT QIRINESS … Super texture, super odeur… Bon. Je déconseille avec un amoureux… ou alors en fine couche … sinon ça fait un peu peau « humectée » qui brille et qui colle 🙂 Mais au réveil, wouaaaaaaah 🙂 – En cure plutôt qu’en continu. Pour l’après vacances au soleil c’est top. Ou par périodes de grands froid

Sinon je vais essayer la crème de nuit l’Oréal Repulpeur Collagène… Mais ouais passé 35 ans les bas-joues guettent, la peau qui pendouille tout çaaaaa…. Les traits marqués par la fatigue… j’avais même fais un test « type de peau et quelle crème qui va bien » sur leur site… Et on m’a suggéré cette crème alors je l’essaierai, voilà. Je vous dirai ce que j’en pense. Avant je finis le Wrap d’Eau.

Ensuite vient l’anti cernes… Alors là, si un jour j’en trouve un miracle, je vous le dirai. J’ai entendu dire que la crème anti hémorroides était top mais honnêtement j’ai peur d »essayer…

Cet été j’ai testé le BAUME RICHE All About Eyes de CLINIQUE. Génial. Juste génial… mais cher… Cher pour mon compte en banque du moment, mais bon… wish list, je le garde en tête

A la place je me suis rabattue sur le baume ELUAGE d’AVENE. Pas mal. j’en mets tous les soirs… Je ne sais pas si c’est franchement efficace soyons honnête. Mais au moins j’hydrate… A défaut d’avoir un effet de transformation évidente de mes yeux fatigués. Je crois que je n’ai d’autre choix que de dormir davantage et j’aurai moins de problèmes d’yeux fatigués…
Là où il y a une évolution par rapport à l’été c’est le teint… je garde les BB Crème pour le WE et les jours Speed… je finis mes Garnier et Clinique pour l’hiver j’aime bien un petit fond de teint… mais un super nude effect … alors évidemment, étant déjà fan du Touche Eclat d’YSL (qui a des imitations Sephora très bien), je me suis fais plaisir. Enfin raisonnablement, grâce à une offre spéciale sur www.feelunique.com – chouette site beauté découvert grâce à la blogosphère beauté –  le TEINT ECLAT d’YSL. Je dois aller récupérer le paquet à la poste … Hâte de l’essayer pour voir… Toujours en plus une poudre translucide pour matifier. Là, j’essaie la CLARINS.

Evidemment, je pourrai vous lister mes désirs de crèmes pour le corps, de mascara, de rouge à lèvres, mais chaque chose en son temps… 🙂

Et vous l’arrivée de l’automne, ça se passe comment ?

PS : photos trouvées via Google Images

LES TOP & FLOP DE MA TROUSSE DE VACANCES !

Bonsoir à toutes !

Et voilà ! Rentrée lundi soir de 2 semaines bien agréables en Crète … c’est dur de rentrer …mais bon je repars sur la côte Atlantique pour le 15 août alors je ne vais pas me plaindre !

Je vous parlerai bien de la Crète mais je le ferai sur mon autre blog… Là il faut rester dans le sujet hein: la trousse de toilette des vacances ! Les top et les flops! J’ai vu que pas mal de blogueuses faisaient ça. J’aime bien l’idée parce qu’en plus c’est vrai. Il y a des bonnes surprises, mais des mauvaises aussi parfois…

Alors il faut rappeler certaines données :

L’idée était de faire une trousse – pas trop lourde – de trouver des produits efficaces multifonctions et EN PLUS, pas trop chers car là aussi, le challenge de cette trousse, c’était qu’elle n’explose pas le budget…

Autres rappels: peau claire, sensible, ayant déjà trop entamé son capital soleil, donc hors de question de se la jouer bronzée chocolat hein… plutôt caramel très clair…

Voilà la Crète


Pour la trousse de toilette, voir mon blog précédent … 


Alors en fait, j’ai changé d’avis à la dernière minute… J’ai embarqué le duo shampooing / Après Shampooing Petit Marseillais Karité & Miel pour cheveux secs et à la place du Mixa Surgras, j’ai pris le Mixa Hydratant :

Alors on va commencer par les FLOP !

Sans conteste, le top flop HYPER décevant au point que je l’ai jeté à la moitié du flacon et que mes cheveux allaient mieux sans :

L’HUILE SOLAIRE A LA MANGUE, KLORANE !!!!


Quelle déception !!! mais quelle déception !!! J’aime bien Klorane… et la gamme mangue est plutôt pas mal normalement… Enfin j’ai connu bien plus nourrissant mais là encore je m’étais dis bon rapport qualité / prix … Tu parles !! j’avais l’impression de plus me vaporiser de l’alcool que de l’huile dans les cheveux. Texture super bizarre, desséchante à vrai dire… bref, à aucun moment j’ai eu l’impression de protéger mes cheveux et de les nourrir, bien au contraire…j’ai tout essayé, sur cheveux humides ou secs, avant, pendant, après la plage… rien… rien de bien… Sur mes cheveux en tous cas.

Résultat mes cheveux longs blonds allaient mieux sans et je me suis rabattue sur place sur l’Après Shampooing Gliss Ultime de Schwarzkopf qui pour 3 euros et quelques sur place s’est révélé bien plus efficace… et une odeur de cacao super plaisante… Il faudra que je teste toute la gamme…

Evidemment, jamais de sèche cheveux pendant les vacances…

Autre petit flop, l’Après Shampooing Petit Marseillais Karité & Miel. Le Shampooing est pas mal du tout et le parfum… mmmm j’adore cette odeur de miel (chimique on sait bien) …

Mais là aussi, pas assez démêlant, pas assez réparateur, pas assez bien quoi… il fallait que j’en mette beaucoup pour que j’ai l’impression que ça agisse… Donc en général, je shampouinais , sans laisser pauser, je rinçais et l’après shampooing, je l’appliquais sur cheveux bien essorés et je laissais pendant toute la douche, comme un masque… je pense que j’ai limité les dégâts ainsi…

Autre flop, mais pas troooop quand même, la protection solaire Pure & Sensitive protection 50 de Nivéa.

Le point positif c’est qu’elle est abordable, elle protège très bien, elle est adaptée aux peaux sensibles, sans parfum, sans paraben, sans conservateurs, mais bon… on a un peu l’impression de se mettre du plâtre… comme BEAUCOUP de protection 50 … Vu le soleil et la chaleur j’en ai mis une semaine entière et systématiquement sur les zones les plus fragiles. Mais voilà… le côté méga blanc et pas hydratant aussi j’ai pas trop aimé…

Je crois qu’en protection 50, la gamme Roche Posay Anthélios reste ce qui se fait de mieux..

La Protect & Bronze protection 30 de Nivéa était pas mal mais le système de spray en flacon tout droit c’est pas maniable… donc pas mal, fluide, non gras mais pas dingue…


Donc en fait, je reste attachée à cette bonne vieille Bioderma en pistolet  format familial et c’est sûrement ce que je vais racheter… visage, corps, la totale, pratique, maniable, c’est parfait.

Par contre, la révélation, hyper plaisante, efficace, agréable et abordable, la gamme MIXA – Gel Douche et surtout, l’APRES SOLEIL ! Génial. Visage et corps, impeccable. Le Tube m’a fait les 15 jours et j’en ai même fait profiter mon chéri. Enfin si on est vraiment à 2 dessus pour 15 jours il faut 2 tubes.
Super hydratant sans être gras,  il faut attendre que ça sèche avant de s’habiller mais c’est histoire de 5 minutes à rester en culotte :)) – je me demande si je ne vais pas tenter la gamme solaire aussi quand même…

Le Gel Douche HYDRATANT a également été super. Visage, Corps, super. 

Le baume pour le corps MONOPRIX au Karité et Huile d’Argan est très très bien aussi ! Plus gras et collant mais il sent BON !!! Et il est à petit prix… ET il est bien nourrissant… Franchement c’est une bonne trouvaille et je suis sure que toute la gamme Monop est bien en fait… à suivre…


Donc je dirai, FLOPS : Nivéa / Klorane
TOP : MIXA, Monoprix

Là pour mes cheveux je me fais une cure de Phyto Nuit … je vous en dirai plus prochainement… a 23 euros le flacon j’espère que ça tiendra ses promesses !

Et vous vos top et flops ça donne quoi ? Vous êtes d’accord avec moi ou à l’inverse vous avez eu de bonnes surprises ?

Bonne Nuit !

Qu’est-ce que tu prends pour les vacaaaaaaances?

Aloha !


Bientôt les vacances, bientôt le départ, bientôt le casse-tête pour moi pour que mon sac de vacances ne pèse pas trois tonnes… De toutes façons je n’ai pas le choix. 20kg max autorisés dans la soute de l’avion.

Oui je prends l’avion et je pars dans une île de la Méditerranée ! (je vous raconterai)

Je me réjouis d’avance! En bonne blonde de mon espèce, chaque année, j’ai un budget crèmes solaires assez important. Et chaque année j’ai une trousse de toilette maxi format.

En fait, je peux l’avouer, c’est bien ça qui pèse le plus lourd dans mon sac… bah oui mais c’est pas évident !

Alors cette année, j’essaie d’être efficace. J’essaie d’être efficace à la fois sur les produits en eux mêmes (genre je prends pas 40 trucs différents) et surtout, j’essaie de pas exploser mon budget… En même temps je fais une trousse pour deux ! Pour moi ET mon amoureux donc j’ai une excuse non ?

Je vous livre la première partie

Déjà la trousse. C’est une super trousse géniale qu’une de mes meilleures amies m’avait offert: une Cath Kidston (j’ADORE Cath Kidston) – avec plusieurs compartiments et un crochet pour l’accrocher :
Et dedans je mets quoi ?

La totale… chez moi la totale c’est beaucoup: les trucs pour le visage, pour les yeux (lentilles), la pharmacie de voyage (assez conséquente chez moi, vieilles habitudes familiales), les produits solaires / après solaires,  shampooings, douche, brosse à cheveux…si je peux un chouilla de maquillage mais a priori ça restera à part…

Cette année, j’ai décidé de baisser le budget trousse de toilette de vacances mais tout en essayant de ne pas sévir sur la qualité…

Côté solaires, pour le corps, Nivea fait très bien l’affaire. Au programme, de la 50 et de la 30. On n’ira pas en dessous.

Pour le visage, protection 30 de chez Bioderma version peaux « jeunes » … ça fait des années que je la prends, elle est pas chère, agréable, pas grasse, et super protectrice. Que demande le peuple?

Après soleil: j’ai prévu un vrai après soleil en cas d’excès. La nouvelle gamme peaux sensibles Mixa est vraiment bien donc on va tenter ce lait après soleil qui a une contenance honorable sans être « too much »

Sinon j’ose le baume pour le corps Monoprix à l’huile d’argan pour peaux sèches car après tout, ce qu’il faut c’est nourrir / hydrater la peau après une exposition… et puis c’est pratique et … pas cher… alors on verra bien mais je le sens bien.

Pour les cheveux on va voir… je tente la nouvelle marque de Carrefour « Kéra » version cheveux abimés … j’hésite encore à investir dans un après shampooing … je sens que je vais quand même le faire car j’ai les longueurs hyper sèches et vu que j’essaie de me laisser pousser les cheveux très longs; ça serait bien que je fasse un peu gaffe…

Et dans la série cheveux, je vais tenter l’huile protectrice en spray à la mangue KLORANE. J’avais déjà essayé cette gamme en shampooing, fluide sans rinçage, donc là on va essayer l’huile… je vous dirai si efficace ou pas !

Côté douche, je crois que je vais prendre le gel à tout faire. Soit mon bon vieux Saugella en pharmacie (packaging pratique et bonne contenance pour 2 pour 2 semaines), soit le Mixa Surgras peaux sensibles

Bon. Rien à faire. Ma trousse va encore peser 3 tonnes… A cela je vais rajouter le flacon de produits à lentilles (finalement plus simple que les dosettes de voyage en fait), donc ouais…ça va être dur d’avoir une trousse poids plume… J’aurai pu miser sur le savons dans son boitier mais je vois bien le coup du savon qui tombe dans la douche, qui se retrouve plein de grains de sables et ça je déteste… donc non…
Évidemment, je n’ai pas abordé la partie « visage » … ça sera peut être une 2ème partie…
Et vous comment ça se passe la trousse de toilette? Vous faites comment pour voyager « light » et avec tout ce qu’il faut? 

Maigrir sans régime, ce n’est pas une utopie…

Bonsoir les ondes !

J’ai hésité à écrire ce billet dans mon blog d’humeurs mais finalement je trouve que ça s’y prête un peu plus dans mon blog beauté que j’ai lamentablement laissé en plan… et pourtant j’en ai des choses à dire 🙂 …

Et ce soir, je crois que je suis assez mûre et assez « entraînée » pour affirmer que les régimes, quels qu’ils soient : c’est de la MERDE.

C’est de la merde pour des filles comme moi en tous cas. Pour des filles comme moi qui sans être obèses, sont bien en chair et font le yoyo depuis des années, et des années, et des années, et des années, jusqu’à épuisement…

Je crois que j’ai fais le tour. A 36 ans, je l’affirme, après avoir retenté le coup de l’hyper contrôle permissif et humain avec « Weight Watchers Online » pendant 4 mois pour la modique somme de 20€ / mois à raison de 2 kilos perdus, je dis cette fois: FUCK OFF les régimes.

J’ai commencé à l’âge de 14 ans mon premier régime. Un grand classique: zéro féculents, zéro lipides, viandes et poissons maigres, légumes vapeur, sport à gogo, accompagné d’Isoméride et autres coupe faim… oui oui… si vous voulez plus de détails vous pouvez lire ce billet dans mon blog d’humeurs :  – L’ENFER DES DODUES

Résultat des courses, je faisais 49 kilos pour 1.57m – je crois qu’on peut dire que j’étais surgoalée à l’époque… Et puis j’ai tout repris même plus. Et au fur et à mesure que j’ai joué au yoyo à coup de 10 à 13 kilos perdus par ruptures sentimentales (radical pour décoller), mon corps a morflé… grossir beaucoup, maigrir beaucoup, excès dans les deux sens, phases d’hyper contrôle, perte de contrôle, culpabilité, laisser aller, reprise en mains, volonté militaire, perte de volonté, abandon, et ça continue, encore et encore…c’est mauvais pour le corps, c’est destructeur pour la tête…

Et puis ce corps avec lequel on ne réussit pas à être en paix, ce schéma dans la tête que l’on a qui fait que l’on se persuade que notre réussite sociale, sentimentale, professionnelle dépend de notre tour de taille, de cuisse, d’absence de gras … le gras c’est mal, le gras c’est moche, le gras c’est pour les ratées… C’est ce que je pensais AVANT. C’est ce que j’ai décidé d’arrêter de penser, parce qu’à 36 ans, j’ai décidé de faire la paix avec moi même.

Donc je continue de croire et de penser que c’est dur d’être trop gros, mais je crois mordicus a présent que la perte de poids définitive, durable et saine, n’est SURTOUT PAS dans les REGIMES.

Parce que les régimes ça marche – moins en vieillissant faut s’y faire – mais immanquablement quand on fait des régimes quels qu’ils soient, on les refait, encore et encore et encore… donc forcément, c’est que quelque part ça ne fonctionne pas tant que ça… Et quand on réussit on crie victoire, pour basculer plus ou mois rapidement de nouveau dans l’échec.

J’ai vu des grands médecins. J’étais du genre à payer une blinde la consultation, faire tous les examens médicaux possibles et imaginables. Et puis ça a marché… et une fois que ça marchait bien, je laissais tomber parce que … je fatiguais.

Je suis une bonne vivante. J’aime bien manger des bonnes choses, j’aime le bon vin. J’aime le pain, le beurre, la charcuterie, le fromage, la convivialité qu’il y a autour de tout ça… Mon seul soucis c’est que mes émotions sont liées à mes pulsions alimentaires et j’ai tendance à l’excès. Evidemment, par dessus le marché je n’ai pas un métabolisme qui fait que je perds 1kilo en une nuit parce que je suis contrariée ou stressée. Non. Moi je suis celle qui prend 3 kilos en une semaine parce que je suis super stressée au boulot (par exemple). Alors forcément, je suis condamnée à ne jamais être goalée comme Bar Refaeli. C’est triste, mais je me suis fais à l’idée. De toutes façons côté taille j’étais foutue. Et puis même si j’ai voulu le renier pendant des années, mes kilos en trop me protègent aussi… c’est ma petite carapace à moi…

Alors au fur et à mesure, l’idée que je pouvais réussir à maigrir sans faire de régime a de plus en plus fait son chemin. Il a fallu que je m’y reprenne à plusieurs fois à vrai dire.

D’abord j’ai commencé à lire les ouvrages des Dr. Zermati et Apfeldorfer (je ne peux que trop vous les conseiller)

Et puis l’été dernier, tandis que j’étais au chômage, je me suis résolue à aller voir le Dr. Apfeldorfer. Très bien. Le seul soucis c’est qu’une thérapie uniquement orientée sur mon comportement alimentaire, en fait, ça ne me suffisais pas… Car je me suis aperçue que chez moi beaucoup de choses de mon vécu étaient entremêlées et que je devais obligatoirement avoir une approche beaucoup plus globale… alors j’ai arrêté… 

Et puis a force d’être matraquée par la publicité, a force de me sentir de nouveau faible, sans volonté et donc en échec, j’ai recommencé le combat avec Weight Watchers. Et tout à coup mes journées se sont focalisées autour du comptage de points. Alors oui on peut manger de tout, mais on compte. On compte des Pro Points. On doit bien faire le truc, rentrer tous ses aliments points à chaque repas, participer aux forums, rentrer son poids une fois la semaine, bref, on bascule de nouveau dans cette sensation de CONTROLE et quelque part, de CONTRAINTE. Et puis excusez moi mais même si je pense sincèrement que c’est de loin une excellente méthode pour plein de raisons, je pense qu’elle reste largement appropriée à des obésités sévères. A des gens qui ont BEAUCOUP de poids à perdre. En tous cas plus de 10 kilos. Et en plus ça culpabilise vachement des filles comme moi. On comprend pas pourquoi la fille qui a 40 kilos a perdre elle y arrive mieux que la fille qui veut seulement en perdre 10 …

D’ailleurs on voit bien dans les témoignages que celles qui témoignent et réussissent la plupart du temps sont des ex méga obèses. Tant mieux ! mais pour moi, ça ne collait pas. Et puis on sait bien… Les personnes qui sont là dedans y sont plus ou moins abonnées à vie… parce que tôt ou tard elles reprennent du poids et tôt ou tard elles y reviennent…

Et ça n’a pas loupé pour moi. Arrivé le 4ème mois de succès extrêmement mitigé j’ai décidé de voir les choses en face. Chez moi, le problème est ailleurs. Et tant que je ne prendrai pas le problème dans le bon sens et dans le bon ordre, forcément, je n’y arriverai jamais à me sentir bien dans ce corps qui est le mien.

Mon bien être, mon estime de moi même, ma confiance en moi ne dépendent pas de mon amaigrissement. Mon bien être, mon estime de moi même, ma confiance en moi et par conséquent mon AMAIGRISSEMENT sont dépendants du regard que j’ai sur moi même. De mon regard seul.

Alors ma méthode, ma solution est la mienne. Il n’y a pas UNE solution. Il y a la solution qui nous va bien. Et moi ma solution c’est de faire la paix avec moi même. C’est d’apprendre à m’aimer aussi avec mon ventre, mes cuisses que je trouve trop dodues, mes mollets que je trouve trop forts, mes bras que je trouve « bras de camionneuse »… Je ferai une super candidate pour « Belle toute nue » mais je suis bien trop pudique pour m’exposer… déjà que j’évoque le sujet dans mon blog…

Je ne serai JAMAIS MINCE. J’aspire juste à retrouver le poids pour lequel je suis génétiquement programmée. Mon poids de croisière. Mon poids réel et me sentir bien avec ça. Alors certes ça va aller moins vite que le régime DUKAN ou tout autre régime hyperprotéiné mais je crois que cette fois ci j’accepte l’idée de la lenteur. J’accepte l’idée que la nature peut AUSSI être bien faite et que lorsqu’on fait la paix avec soi même, tout rentre dans l’ordre, naturellement…

Sur ce, je vais me taper un cassoulet ! JE DECONNE AH AH AH AH :))) Oui… ne pas faire de régime ne signifie pas gros laisser aller orgie et pains au chocolat dans les poches comme Alceste dans le petit Nicolas. Il s’agit juste de manger à sa FAIM et ne pas manger par rapport à ses EMOTIONS… et là, j’ai encore des efforts à faire… mais ces efforts là, je veux bien les faire. Compter des points ou me gaver de radis, merci, mais non merci. J’ai donné.

SOLEIL SOLEIL, OUI MAIS … AVEC PRUDENCE ET PARCIMONIE !

Bonjour les ondes !

Désolée je me fais rare sur tous mes blogs ces derniers temps… travail oblige… et je suis juste épuisée le soir pour me relancer dans l’écriture de mes blogs mais ce sujet beauté / santé me tient à coeur et je tiens à partager avec vous mon expérience pour vous faire comprendre que VRAIMENT faut pas rigoler avec ce sujet et le considérer par dessus la jambe. Je parle bien sûr de votre CAPITAL SOLEIL !
Eh oui, depuis quelques temps on a la journée Mondiale du dépistage du cancer de la peau. Tous les ans en mai, on peut aller gratuitement se faire examiner les grains de beauté.

Moi ça fait 20 ans que ça dure. Pourquoi ? Parce que je suis blonde à peau claire et que j’ai grandi sous les tropiques… Mes parents me protégeaient bien sûr mais un gosse reste un gosse! roulades dans le sable, plongeons à répétition dans la mer, je ne compte plus les coups de soleil terrifiants que j’ai eu à base de cloques et pelades.

A Trinidad & Tobago (là où j’ai grandi de 5 à 10 ans) on avait de l’Aloès. Produit miracle qu’on laissait infuser dans de l’eau et qui formait une lotion rosée qu’on m’appliquait en compresses. C’était radical.

Adolescente c’est le soleil du golfe persique qui m’a un peu plus grignoté mon capital soleil. A cette époque c’est moi, volontairement qui me faisait dorer la pilule entre la planche à voile que je pratiquais à outrance suivi des séances chaise longue à me tartiner de baume bronzant Lancaster (une version haut de gamme de la graisse à traire) …

ça c’est sûr j’étais caramel ! et puis retour en France… Heureusement pour moi car à ce rythme là j’étais mal barrée !

Premier grain de beauté retiré à 17 ans. Et à partir de là, contrôle annuel tous les ans de la tête aux pieds en passant par mes fesses ! Eh ouais ! car je suis couverte de grains de beauté. Surtout dans le dos mais voilà. J’en ai un paquet et la dermato de mes 17 ans a été claire : les expositions à GOGO c’est FINI ! NIET ! NADA ! T SHIRT et ECRAN TOTAL c’est compris ?

Ouais ouais c’est ça… je vais quand même pas rester blanche comme un linge l’été non? Quelle loose !

Heureusement j’ai trouvé des dermatos un peu moins radicaux… mais c’est un fait… déjà 3 grains de beauté enlevés. Et pour la deuxième année consécutive : HOURRA ! RIEN ! Je fais ce qu’il faut sans pour autant me priver.

Mine de rien ça fout les boules d’aller tous les ans faire vérifier son corps… et quand on vous dit : faut en enlever un et qu’on sait que ce petit bout de rien part au labo en analyse pour voir si tout va bien, ou pas, ça calme…

j’ai osé faire des UV un été de mes 32 ans, car nouveau boulot, temps maxi pourri et pas de vacances… je me suis bien fais engueuler par la dermato ensuite… et il a fallu retirer un grain et là j’ai eu peur…

je parle de mon cas… Ma mère est brune, peau mate, elle se met au soleil tout le temps, elle n’a RIEN. 

Pour ma part j’ai quelques règles que j’applique depuis quelques années et ça fonctionne. Evidemment je suis moins souvent au soleil qu’avant… j’y suis 3 semaines par an de façon plus intense on va dire.

AVANT PENDANT APRES c’est OENOBIOL ou Gélules BIODERMA. je prends les versions peaux intolérantes



PENDANT : JAMAIS d’exposition entre 12h et 16h. en tous cas j’évite AU MAXIMUM et SI ça arrive c’est PARASOL + CHAPEAU + PROTECTION 50

On fait attention aux expositions traîtres : balades, attentes au soleil, on pense au CHAPEAU !!!!

Je ne descends JAMAIS en dessous d’un SPF 20. Le SPF 20 c’est quand c’est la fin des vacances et que je suis déjà bronzée.

Je commence toujours avec de la SPF 50 ECRAN TOTAL et au bout de 3 jours je descends à SPF 30. Et la 30 c’est ma protection de croisière.



Evidemment application super fréquente. j’en mets AVANT d’aller à la plage comme ça je suis déjà protégée en arrivant… En général je me baigne direct. Ensuite quand je sors je me laisse sécher au soleil c’est agréable et dès que je suis sèche; hop crème ! et quand je sens que ça protège un peu moins (toutes les heures et demi approx), HOP CREME !

Oui j’ai un vrai budget crème solaire c’est sur mais c’est le prix à payer.

J’essaie de trouver des produits malins genre format familiaux pschitt de BIODERMA ou alors CAPITAL SOLEIL de VICHY mais les Ambres Solaire et NIVEA sont très bien aussi. Après en ce qui me concerne, je DETESTE les crèmes luisantes qui collent et les odeurs trop fortes… il me faut du Waterprooof anti sable etc.

Pour le visage même combat! Malheureusement j’ai des tâches brunes avec le temps qui apparaissent malgré  l’écran total alors je vais voir ce que je peux trouver comme sérum anti taches…

Evidemment, la crème « après soleil » est indispensable. la BIAFINE reste incontournable en cas de coup de soleil et je dirai qu’apres une crème ATODERM de Bioderma ou une bonne crème nourrissante est tout aussi efficace qu’une crème dite « après soleil ». Souvent l’avantage des crèmes après soleil c’est l’effet « rafraichissant » ou « autobronzant/ renforçateur » de bronzage…



Honnêtement c’est super agréable d’être dorée. On se sent plus jolie c’est vrai. MAIS la vérité aussi c’est que ça ne dure pas… Donc se cramer la peau et bouffer son capital soleil pour 1 semaine de show off dans le métro ou ailleurs ça ne vaut vraiment pas le coup …

En attendant le soleil on en a besoin et c’est super contre la déprime alors allons y gaiement mais DOUCEMENT !