Les filles bien dans leur peau (ou le challenge de s’assumer pour de vrai)

Aaaaaah les filles bien dans leur peau… Quand elles passent, tous trépassent.

Elles ont cette aura, cette lueur, cette aisance avec la vie, avec ce qui les entoure, une assurance affirmée.
Elles s’en foutent des autres. En tous cas c’est ce que l’on croit quand on les voit.

dove-models-real-beauty

Souvent, elles sont imparfaites. En tous cas aux yeux des stéréotypes de notre société.
Souvent, elles ne sont pas forcément taille mannequin, ni des reines de beauté. En tous cas selon les critères de notre société (oui oui, notre société est une société d’étiquettes même si on essaie désespérément de se la jouer tolérants… c’est juste en apparence…)

Mais elles sont là. Telles qu’elles, elles existent, elles s’aiment, elles en imposent, elles sont bien dans leur peau, elles s’assument, et du coup, on les trouve belles aussi.

Enfin moi je trouve. Moi je ne suis pas comme ça. J’adorerais l’être. Mais je ne le suis pas.

Moi je suis une complexée depuis mes 15 ans avec des minces périodes de répit. La faute à je sais pas quoi. Enfin si je sais. la faute à plein de choses trop longues à raconter et qui ne servent à rien de raconter. Avec le temps on se dit, OH ça va forcément passer. Passé 35 ans, sur la route des 40, on s’assume forcément, on n’est plus aussi victime des diktats de la mode et des critères sociaux comme à 25 ans… c’est vrai. Mais dire que ça disparaît, que nenni !

Depuis mes 15 ans, je me bats contre 15 kilos qui s’en vont et qui reviennent… qui sont un peu trop revenus ces dernières années et que j’ai de moins en moins l’énergie de faire partir… d’abord parce que le corps dit stop. Et puis le cerveau aussi. Manque de volonté ? Non. Peut être. En fait je ne sais pas. Le découragement est plus rapide. De la volonté j’en ai tellement eu, jusqu’à l’épuisement.

Alors je passe par des phases où je me dis: le jour où je m’assumerai, en fait, tout s’arrangera et tout partira… hmmm… euh… A ce rythme là, j’y serai encore à 60 ans ! Mon cher Nutritionniste diététicien endocrinologue très connu sur la place parisienne qui me connaît depuis 10 ans – et qui donc connaît un peu toute ma vie rock n roll m’assure que le jour où j’aurai un enfant, tout se rééquilibrera (que Dieu l’entende ainsi que Sainte Marie de la Wouine et mon satané X Fragile aussi, merci) – Il a sûrement raison.

Mais pour moi ça ne marche pas comme ça. Pour moi, je dois d’abord arriver à ce point d’équilibre, pour qu’ensuite tout s’enchaîne. Je sais que j’ai tort, mais rien n’y change. Je sais que je pourrai aussi m’assumer, m’aimer aussi comme je suis (ouais bon ça va c’est vrai je suis pas non plus un gros thon albacore !) – mais là c’est carrément au dessus de mes forces. M’aimer comme je suis? Non mais ça va pas la tête ? Nan. Je peux m’aimer, mais en mieux.

Pour plein de raisons, je sais que tout serait mieux sans ce poids dans ma vie. Ne vous en faites pas j’ai fait une psychothérapie. Le lien du poids avec les poids qu’on a dans sa vie, tout ça… j’ai fait le tour de la question. Mais en attendant, ça fait pas avancer mon schmilblik. Etre vraiment bien dans ma peau. M’assumer.

D’ailleurs, je réalise aussi que même avec 15 kilos de moins je serai dans l’embarras aussi. Oui parce que quand on me dit que je suis jolie ou que je mets une photo sur facebook réussie et qu’on me dit : ah wouaaah super la photo, sur le moment je suis flattée, évidemment. Mais ensuite j’ai juste envie de me planquer et de la retirer la photo qu’on en parle plus et qu’on me laisse tranquille, seule, loin des regards…

Un truc d’X Fragile? Peut être. Une difficulté à gérer le pouvoir de séduction ? Le regard des hommes ? Ouais je vous vois venir les psy avec vos grands sabots…

Peut être, peut être, sûrement. En attendant, concrètement, être vraiment bien dans sa peau, s’assumer pour de vrai, c’est pas si simple et évident pour plein de personnes. Même des garçons et pour beaucoup de filles, ça c’est sûr. Je le vois autour de moi.

Des discussions interminables, 100% répétitives, inlassablement, toutes les filles ont des soucis avec leur image, avec leur corps, avec leur apparence et ce qu’en pensent les autres…

Moi je suis qu’un exemple dans une multitude.

ça me fait bien marrer ces discours de tolérance, ces campagnes marketing spécial dodues tout ça… Bon. C’est quand même mieux que rien. Mais la vérité c’est qu’on est une société (en France et beaucoup à Paris) qui juge selon le poids qu’on fait et les fringues qu’on a. Et c’est d’ailleurs souvent déterminant pour la carrière professionnelle dans certains milieux… Alors clairement, on n’est pas aidé …

to-all-the-girls-that-think-youre-fat

Alors YAPLUKA FOKON !

Ouais. On va essayer. Et après, si ça marche toujours pas, on ira se faire voir chez les grecs.

Allez, à vous !

NB: photos trouvées sur Google Images (merci d’avance !)

Je ne suis pas une fille à talons … (mais j’essaie)

Je ne suis pas une fille à talons… j’essaie, mais rien à faire. Je ne suis pas une fille à talons.

Je suis la fille qui fantasme devant les vitrines de chaussures, qui craque, qui les achète, qui les mets 3 fois et qui ensuite en désespoir de cause les donne ou les vend sur leboncoin.

in-her-shoes-8

J’adore les talons. A regarder. Je les adore sur des filles que je vois dans la rue. C’est féminin, c’est élégant, c’est séduisant, c’est sexy. ça plaît aux mecs.

Mais sur moi, ça ne marche pas. Je me sens endimanchée, pataude, lourde, totalement tarte.

Alors évidemment si j’étais plus svelte et élancée, plus légère, je me dis que je pourrai virevolter haut perchée sur des talons fins même aiguilles. Mais j’aime moins les talons aiguilles. J’aime pas les talons mastoques non plus. J’aime les talons qui donnent vraiment de l’allure. Toute sortes, sandales, escarpins, bottes …

Mais la vérité c’est que je crois que mon squelette, mes pieds de petit hobbit, mes orteils, n’aiment pas les talons. Il paraît que les Louboutin sont tellement confortables … mais je n’ai pas l’argent pour me payer des Louboutin. Et même lorsque j’étais dans une période svelte et élancée, les talons ne m’aimaient pas pour autant.

Alors j’essaie d’autres chaussures à talons. Et puis au bout d’une journée, j’ai tellement mal aux pieds que je rêve que d’une chose, c’est marcher pieds nus ou enfiler des bons godillots souples avec les pieds bien à plat !

Les ampoules, la cambrure des pieds qui n’adhère pas à la cambrure de la chaussure, les petites brides vicieuses qui te scient la peau, les lanières en tous genres qui recouvrent les orteils et les rendent douloureux, le pied qui glisse inexorablement provoquant des frottements de la voûte plantaire sur la semelle ou heurter l’orteil sur le dessus de la chaussure… Faut être une fille pour comprendre…

Des amies qui ne vivent que en talons, me disent que c’est une question d’habitude. C’est de ma faute. J’ai trop vécu en converses, en doc (ado les Dr. Martens), et autres chaussures souples, même en tongs et pieds-nus… alors je suis foutue.

Et puis un jour, j’ai découvert les sandales compensées, les semelles de liège, des versions presque orthopédiques de la chaussure à talons… Léger, sans risques… A priori.

Alors j’ai cédé. J’ai acheté cette belle paire de sandales, triomphante, persuadée que cette fois-ci, tout irait bien et que tout serait parfait et que moi aussi j’aurai de l’allure avec 10 cm de plus !

Déjà il y a des règles. Ne JAMAIS porter de talons les jours où il faut beaucoup marcher, voire courir et encore plus quand il fait chaud. Mais ça, je l’avais oublié. Evidemment, je me suis empressée d’enfiler mes sandales avec mes orteils passés au vernis, sauf que … j’étais en retard. Retard = courir, marcher vite, trottoirs instables = pieds sur échauffés en fin de journée, chevilles tordues, démarche pitoyable… Enfin je crois.

Je crois qu’il faut se faire une raison. Il y a les filles à talons, et il y a les autres. Moi je ne suis pas une fille à talons. Parfois j’essaie, je tiens le coup, parfois. Souvent pas.

Non, non, non. Je ne serai jamais la femelle fatale ultra sexy aux longues jambes interminables terminées par des armes de séduction massive.

Après tout on peut avoir du style, être fatale et avoir du sex appeal en étant à plat aussi ? Non ?

Coups de cœur olfactifs avec l’atelier Cologne ~ les colognes absolues ~

Si j’avais pu faire un métier créatif / artistique, j’aurai adoré être NEZ. D’ailleurs, qui sait, peut être dans une 2ème vie je me recyclerai.
J’ai toujours adoré les parfums, les bonnes odeurs …c’est d’ailleurs de famille.

Quand j’étais enfant, j’adorais l’odeur de térébenthine dans l’atelier de ma grand mère… l’odeur du cuir, de la peinture à l’huile, du bois ciré… les odeurs d’herbe fraichement coupée, l’odeur de l’océan, l’odeur du feu de bois… les parfums, toujours les parfums… subtils, doux, frais, …

Je pourrai parler pendant des heures de tous les parfums que j’aime, je pourrai rester des heures chez Sephora & co. et sniffer, sniffer à l’infini… jusqu’à ce que je ne sente plus rien…

Mais ces derniers temps, cela faisait un moment que je n’avais pas eu de coup de coeur olfactif… j’ai découvert de façon impromptue l’atelier cologne :

http://www.ateliercologne.fr/store/

j’adore les eaux de cologne… j’adore le néroli, j’adore les agrumes, j’adore le patchouli, l’ambre … et là, que vois-je, une association du tout, des jus qui ont l’air délicieux,… alors évidemment, avant de me lancer j’ai pu commander sur leur site de e-commerce des échantillons… 2€ l’échantillon d’eau de cologne absolue, j’ai pris de tout et certains en double, comme le Grand Néroli …

En même pas 48h j’ai reçu une enveloppe rembourrée avec des échantillons dans des enveloppes individuelles, accompagnés de leur petite carte et étiquette personnalisées, ça s’annonçait bien… le tout attaché avec des liens en cuir… wow 🙂

atelier cologne

Avec délicatesse, j’ai tout défait, sachet après sachet et j’ai plongé mon nez, mis une goutte sur mes poignets, avant bras et j’ai senti, humé, j’ai fermé les yeux, j’ai été transportée…

Alors comme je dois quand même être raisonnable, je vais me lâcher au fur et à mesure, mais je pense déjà à offrir un flacon à chaque personne que j’aime dans ma famille… même mon amoureux qui n’est pas un dingue de parfum pourrait être converti, je le sens… Et chose rare pour une cologne, l’odeur reste … un sillage subtil reste imprégné sur la peau… c’est divin je vous dis…

Quand j’aurai un peu de temps, j’irai voir leur boutique dans le 1er …

l'atelier cologne

Mistral Patchouli, Grand Néroli, Orange Sanguine, Ambre Nue, Bois Blonds, Vétiver Fatal, Trèfle Pur, Rose Anonyme, Vanille insensée, Oolang infini, Sous le toit de Paris, tout est plaisant, tout est délicieux, tout est apaisant, …

Un parfum ça se sent, ça se ressent, alors allez-y … sniffez !

Grand Néroli - l'atelier cologne

atelier cologne - mistral patchouli

atelier cologne - Bois Blonds, Ambre Nue

[Billet sponsorisé] Ma maman (et moi les WE) serons à la Foire de Paris – Bijoux – Bonne Cause – Handicap mental – X Fragile

Bonjour à tous ! Plus trop le temps de blogueur en ce moment (c’est fou comme le boulot ça prend du temps) – Donc je vais à l’essentiel et je partage avec vous le petit coup de pouce que je donne à ma môman – parce qu’elle le vaut bien, et que c’est pour la bonne cause aussi –

Les ChainUp’ de Ghislaine
Communiqué de presse

En exclusivité et pour la première fois à la Foire de Paris :Les New Twister’s des ChainUp’ de Ghislaine seront présents sur le Marché de la Foire, Stand 2.1 C10 – Des accessoires 100% naturels, 100% tendance et mode et 100% bonne cause !

Ghislaine Lozac’h – Fuchs « MomPreneur » de 55 ans d’une tribu de cinq enfants, dont Hugo, 20 ans et atteint du Syndrome X Fragile a lancé sa société «Les Chain’Up de Ghislaine » début 2013 et sera présente pour la première fois à la Foire de Paris sur le marché de la foire pour présenter en exclusivité les « NEW TWISTER’S » – stand 2.1 C10 : http://foire-de-paris.plan-interactif.com/?id=E1161550.1203092

En matières 100% naturelles : cuir et pierres minérales telles que l’hématite, l’éosite ou la zéolite, les new twister’s s’enroulent autour des poignets, du cou, des chevilles, de la taille. Un tour, deux tours, trois tours ou quatre tours même plus, ces accessoires de mode unisexe se destinent à devenir la coqueluche de l’été !

Calico Maman

Couleurs flashy ou naturelles, tous les styles sont permis pour ces accessoires résolument inscrits dans la tendance.

Côté tarifs, les New Twister’s seront soumis à une offre promotionnelle durant toute la durée de la foire :

1 bracelet 1 tour = 10€ TTC / 2 bracelets 1 tour = 15€ TTC
1 bracelet 2 tours = 15€ TTC / 2 bracelets 2 tours = 25€ TTC
1 bracelet 3 tours = 20€ TTC / 2 bracelets 3 tours = 35€ TTC
1 bracelet 4 tours = 25€ TTC / 2 bracelets 4 tours = 45€ TTC

2013-04-09 16.54.35

La bonne cause derrière Les ChainUp de Ghislaine

Ghislaine Lozac’h Fuchs n’en est pas à sa première expérience dans les affaires. Femme de caractère et femme de terrain, elle a été à la tête d’un des magasins les plus performants du réseau de franchises Jeff de Bruges de 1988 à 1998. « Dix années d’une grande créativité et d’un travail de forcené », dixit Ghislaine Lozac’h Fuchs. « Mais dix années de bonheur dans le chocolat ». Une fois ces enfants plus grands, cette hyperactive au sens des affaires aiguisé s’est relancée sans rien demander à personne. C’est sur les marchés cette fois qu’elle a fait ses preuves: « Levée à 4h du matin, virées à Aubervilliers et à travers la France, transports de marchandises parfois très lourdes, montage de stands, vente et démonstrations, remballage, parfois pour des sommes très faibles, la vie de camelot est impitoyable mais on apprend beaucoup et très vite sur comment marche le monde » déclare Ghislaine Lozac’h Fuchs

Derrière tout ça, une cause. La sienne, celle de toute sa famille et de toutes les personnes concernées : le handicap mental et la prise en charge des adultes. Car derrière cette énergie et cette personnalité haute en couleurs, se cache une grande douleur : Hugo, son fils de bientôt 20 ans, atteint du Syndrome X Fragile (première cause de regard mental héréditaire d’origine génétique, très proche de l’autisme dans certains symptômes)

«Trop peu de structures existent pour les adultes handicapés mentaux. C’est une vraie angoisse pour les familles de penser et gérer l’après. Des associations formidables existent mais ce n’est pas suffisant et les pouvoirs publics semblent se désintéresser de nous. Alors comme on dit dans ma famille : aide toi et le ciel t’aideras ». Ainsi, avec les ChainUp de Ghislaine, cette ‘Mompreneur’ aux allures de ‘Mère Courage’ espère récolter assez de fonds pour pouvoir engager un projet qui lui tient à cœur : un centre de vacances pour handicapés mentaux adultes.

En achetant des New Twister’s sur le stand des ChainUp de Ghislaine, non seulement vous ferez une bonne affaire et serez à la pointe de la mode, mais en plus vous agirez pour une bonne cause !

Alors RDV Stand 2.1 C 10 !

Beauty Rituals – A la faveur de l’automne …

Bonjour les ondes !

Je sais, ça faisait fort longtemps que je n’avais pas remis le nez dans la section beauté … il faut dire qu’en période de vaches maigres, je me lâche un peu moins en beauté cosmétique … ce qui n’empêche que je compte bien acquérir certains produits…

En attendant,il faut quand même prendre soin de soi! Et même si le meilleur ami d’une belle peau reste le sommeil (personnellement je ne dors pas assez et en plus c’est de ma faute) – a nous les cache misère et autres produits qui compensent !

Démaquillage / Nettoyage :

La valeur sure : Bioderma Peaux Sensibles

La plupart du temps en pharmacie / parapharmacie, ils font des offres x2 pour 15€ des gros flacons et ça tient facile 2 mois 1 flacon

Hydratation du visage :

J’ai bien essayé des crèmes Nivea et Mixa mais je crois que ma peau ne s’y fera jamais.. alors là aussi, ce qui selon moi reste un bon rapport qualité prix est souvent en pharmacie et parapharmacie et là, j’ai jeté mon dévolu sur La Roche Posay et sa crème Hydraphase Légère – Le système de pression pompe fait que l’on n’en met pas trop et ça reste hygiénique. Côté hydratation c’est parfait. Ni trop ni pas assez.

Hydratation Corps :

Alors là, comme j’en avais un peu marre de l’Atoderm qui même s’il est efficace n’est quand même pas très glamour et en attendant de me faire plaisir avec des produits Burt’s Bees, L’Occitane, Nuxe ou Kiehl’s et Weleda, j’ai eu le coup de coeur pour la gamme SUPPLEANCE d’URIAGE.

Un gros flacon pompe de 500ML et c’est juste P A R F A I T. ça répare, ça hydrate, et ça ne colle pas ! En tous cas pas longtemps… mais ça hydrate, longtemps ! A peu près 11 euros en parapharmacie…

Maquillage:

Alors là j’alterne, selon comme je suis speed et selon si ma peau est plus ou moins sèche… mais finalement, contre toute attente, la BB CREME Clinique se révèle super bien en cette saison sur ma peau… Par contre je mets systématiquement une crème hydratante avant (Hydraphase) car seule, elle ne m’hydrate pas assez. Le rendu est vraiment naturel et j’ai vraiment l’impression de légèreté.

Je rajoute toujours un peu de poudre sur la zone « T » – en ce moment la CLARINS poudre pressée (EVER MATTE)

Evidemment, je mets toujours un anti cernes pour éclaircir le regard… En ce moment c’est un Sephora en pinceau teinte claire qui fait très bien l’affaire et aussi efficace que le Touche Eclat d’YSL

En parlant d’YSL, je me suis lancée sur le Fond de Teint Touche Eclat – Teinte Beige – j’ai utilisé une promotion sur le site feelunique.com qui le commercialisait à 32€ en septembre… Pas mal sauf que j’ai du payer les frais de douane mais ils ont été supers réactifs et me les ont remboursé quasi dans la foulée.

Quoiqu’il en soit, c’est un fond de teint qui tient ses promesses. Effet naturel et transparent « seconde peau » tout en ayant la couvrance que l’on recherche, c’est à dire, son teint, en mieux. Moins desséchant que la BB Creme, tenue plus longue aussi… je l’applique aux doigts, une seule pression. Je fais vite comme lorsque j’utilisais le Lancôme

Evidemment, je rajoute une touche de poudre bonne mine. J’aime bien la poudre « bonne mine » Sephora. J’ai la main plutôt légère. Une pression, hop, hop sur les pomettes arêtes du visage et on n’en parle plus !

Pour les yeux en ce moment je fais simple : un trait de khôl noir que j’estompe, mascara noir et voilà !

Côté Cheveux:

J’ai tenté l’elixir Secret de Nuit PHYTO – pas mal mais je ne suis pas assez régulière dans l’application. En tous cas il donne l’illusion d’avoir un geste réparateur pour sa crinière… ce n’est pas négligeable, surtout quand les cheveux ont été desséchés pendant l’été … Enfin à la longue il faut tout simplement les couper… ce qui a été mon cas. Mais bon, pas mal.

Et sinon après avoir essayé plusieurs huiles de cheveux, dont la KUltime de Kérastase, j’ai littéralement craqué pour l’huile de soin précieus SCHWARZKOPF – elle est pas chère (9 euros), elle dure longtemps, elle sent booooooooon ! et elle fait des beaux cheveux…

Moi qui mouille, lave mes cheveux tous les jours (je sais c’est mal), et qui suis toujours pressée, je l’aime, je l’approuve, je la conseille 🙂

La nuit, côté visage :

Alors là, je n’ai pas encore trouvé LA crème qui me rende fidèle mais j’ai tenté tout simplement la L’Oréal Collagène / Repuplpeur Nuit et ma foi, elle semble être pas si mal sur ma peau – en ce moment en tous cas – la peau est plus lisse, plus rebondie, plus belle quoi ! Je trouve que j’ai l’air moins fatiguée mais peut être que je me fais mon cinéma… Elle ne me fait pas de mal en tous cas !

Mais j’aimerai bien essayer la Kiehl’s … crème et sérum …

d’ailleurs côté Sérum je persiste avec le VICHY mais je suis une mauvaise utilisatrice je n’en mets pas tout le temps alors difficile de juger…

Et pour les cernes, les poches, les rides des yeux, … je finis l’ELUAGE d’Avène mais je pense que ça ne fait strictement rien… Alors j’attends de me faire offrir ou de m’offrir la ALL ABOUT EYES Rich de Clinique… testée cet été en échantillon et juste A DO Ré !

Je crois que c’est déjà pas mal… évidemment si je m’écoutais je me lâcherai davantage mais je me dis que j’ai de quoi tenir l’automne, largement 🙂