OOOH LA RELATION AMOUREUSE !…. %#!!??&@grrrr!&koi?#!?

O moi O la vie, O l’AMOUUUUUUUR !

Quand je relis mes écrits de quand j’avais 25 ans je me dis que finalement, contrairement à ce que je croyais j’ai quand même un peu évolué. Ouf !

Oh bien sur ma vie amoureuse était déjà digne de Bridget Jones à l’époque… A vrai dire je suis une romantique fleur bleue dans l’âme. Mais je me suis soignée. Enfin la vie m’a soigné… c’est que je m’en suis pris des raclées amoureuses moi…et quand, comme moi on est une idéaliste de l’amour, une amoureuse de l’amour, on fantasme ses relations… Oui ça a été mon grand truc pendant des années ça… fantasmer … même quand j’étais en relation d’ailleurs. Je voyais des choses que l’autre ne voyait pas du tout ! 

A 19 ans j’étais la grande partisane limite cul béni nunuche du « le premier, sera le dernier, l’amour pour toujours et j’en passe » … je me suis fais larguer comme une merde à 22 ans, retour chez papa maman, perdu 13 kilos en un mois et demi, ça m’a recadré un peu… hmm…

Et puis je me suis un peu « décoincée » … mais toujours avec des sentiments… Moi je sais pas être froide… faut qu’il y ait de la passion… d’ailleurs ça a été ma grande confusion entre 23 et 27 ans ça… passion et amour… j’étais du genre à m’emballer… je tombais amoureuse tout de suite… c’est là où je fais le parallèle avec Bridget… vous savez, imaginer tout de suite la scène du mariage, voir si ça le fait de porter son nom et tout…Pôfille hein? Ouais… Moi j’étais une vraie pôfille quand je tombais amoureuse… complètement neuneu j’étais…  mais en même temps j’avais peur de rien…. peut être pas assez… je crois qu’une fois j’ai même été un peu Glenn Close sur les bords mais bon… je me suis arrêtée à temps quand même… n’ayez pas peur 🙂
 Je crois  – avec du recul on voit toujours mieux les choses c’est dingue – qu’en fait, je ne voulais SURTOUT PAS m’engager. Donc je choisissais des love stories impossibles… vous savez, le surfeur sud africain qui vit à Londres, beau comme un camion et vous à Paris… le garçon rencontré a une soirée que vous kiffez grave mais qui vous avoue après quelques rendez-vous qu’en fait il a déjà une copine (on les tuerait hein ceux là ;)) – ceux qui vous maintiennent dans leurs sphères quand ça les branche – exemple: sms envoyé à 3h du matin: « tu dors ? » … hein ??

Je vous la fais courte … L’amour c’est un peu mon combat. Mais c’est mon moteur aussi.

et puis voilà, quelques gamelles et une IVG plus tard, on se dit à 27 ans que putain, elles sont gentilles les copines de se marier, de faire leur premier bébé et tout mais… Et moi alors? ça se passe quand le BIG LOVE ?
Et là, un début d’automne, j’accompagne une de mes meilleures amies pour la soutenir: je m’inscris sur MEETIC. aaaaaah Meetic… c’est en effet mythique…En plus à l’époque c’était le début, 100% gratos pour nous les filles ! J’ai joué le jeu à fond ! J’en ai eu des courtisans ! Je me souviens que j’étais même rentrée dans un top de profils consultés… Fallait voir aussi qui consultait… je suis tombée la première fois sur un barré … mais je m’en suis rendue compte assez vite dieu merci… un cinéaste… voyageur… c’est comme ça qu’il s’appelait… Moi c’est le genre de pseudo qui me fais rêver … et que je me suis laissée complètement berner ! je l’ai rencontré le garçon… hmmm…. euh…. il était riche. Très riche… Très pas très normal aussi… et puis ma meilleure amie m’a fait découvrir qu’il continuait de « chatter » avec d’autres filles… Ah ouais d’accord… c’est comme ça Meetic alors … Oh putain…

Suivant ! et là… le suivant… AAAAAAH LE SUIVANT. eh ben le SUIVANT tout à été très vite… en 3 mois mon appart était devenu un garde meuble… Donc logiquement, au bout de 6 mois je lâchais tout et je me suis installée CHEZ LUI (ERREUR MAJEURE LES FILLES !!!) … j’avais donc ZERO place pour MA déco et mes objets… mais bon… j’étais TRES amoureuse. Enfin je croyais etre TRES AMOUREUSE. J’avais ENVIE d’être très Amoureuse, j’avais envie de me CASER quoi… merde à la fin fait chier les relations pourries… donc j’avais envie MOI AUSSI d’avoir ma relation vachement bien, épanouissante, établie, rangée, celle où tu fais les dîners entre couples, où tu pars en WE ENTRE COUPLES où tu as ta moitié quoiqu’il arrive: tu deviens Machine ET Machin. Le DUO INFERNAL !!!

Et mes 30 ans arrivaient et je commençais à paniquer un peu… je le voulais tout ça mais un truc en moi résistait mais je voulais surtout pas voir, je voulais surtout pas admettre … que je me faisais CHIER !!!! Moi la grande avide de passion et d’exaltation je devenais un GROS TAS DE MOU ! (ouais d’ailleurs j’ai pris cher : +15 kilos…. ah ça réussit pas toujours hein la vie de couple ;)))

A l’aube de mes 30 ans j’apprenais que mon ex était parti avec sa compagne et leur fille faire un tour du monde en sac à dos. Et moi je me faisais chier dans un café de bord de mer le WE à attendre que ma moitié que je croyais tant aimer ait fini sa compète de golf… Et je regardais les mecs faire du kite surf par la baie vitrée… Moi aussi je voulais faire du Kite Surf et partir parcourir le monde en sac à dos ! Qu’est ce que j’attendais bordel ? Qu’est ce que je voulais faire de ma vie ?

Moi je voulais une vie NORMALE. Et surtout, j’avais une envie viscérale d’un bébé… Voilà. Mais je suis porteuse d’une maladie génétique alors c’est le bordel pour moi de faire des enfants… Un jour je ferai un blog sur ce drôle de truc qui s’appelle le Syndrome X Fragile.

Donc je croyais avoir trouvé LE papa idéal. LE garçon bien pour moi pour faire des bébés. Sauf que… je crois que lui en fait il avait pas trop envie avec moi…mais il a mis 2 ans et demi pour me l’avouer… un retour de mariage de Bretagne qui a mal tourné…. 4 heures de rupture sur l’Autoroute.

ça calme. Retour à Paris, j’étais assommée, décalquée, défoncée, hagarde, noyée dans le brouillard de mes larmes, j’ai fais 2 valises et je suis retournée chez mes parents… La suite, une grande déchirure violente, intense, concentrée, pas mal pour le régime (et hop, envolés les 15 kilos en deux mois :)) – et une bonne psy, qui m’a sûrement épargnée de la grosse dépression et grâce à qui j’ai remonté la pente plus vite que prévu.

Il y a une chose que j’ai appris en tous cas. On peut ne pas crever d’amour. En tous cas, on peut en baver et croire qu’on va crever, mais en fait, on crève pas. et franchement, eh ben ça soulage vachement d’en prendre conscience 🙂 Et puis l’autre chose que j’ai appris c’est que c’est juste totalement primordial de continuer d’exister en tant que soi dans une relation…

Moi je savais pas avant faire ça… je me fondais dans l’autre, je me noyais dans l’autre pourvu qu’il reste avec moi… Arrrgh….

Alors une fois la guerre passée on se remet en selle… enfin on recommence à s’ouvrir… Par contre bien que j’ai essayé, blocage total sur les sites de rencontres… ah non alors le supermarché de la relation, AU SECOURS ! Mais bon… en bonne hyper connectée que je suis, MySpace (oui à l’époque j’étais TRES Myspace) eh ben… le BIG LOVE a de nouveau frappé…

ça fera 5 ans qu’il s’accroche ce BIG BIG LOVE… et non je suis pas mariée, et non j’ai toujours pas d’enfants et non on vit pas ensemble,… mais euh… ça marche ! En tous cas POUR L’INSTANT ça marche.

Je vois bien autour de moi comment les relations évoluent… certaines stagnent… d’autres se brisent, d’autres continuent plutôt pas mal … il n’y a pas de règles en amour… chacun a son propre cheminement, certains moins lisse que d’autres mais c’est pas grave ! moi c’est tout sauf lisse et finalement, je le vis plutôt bien en fait 🙂

D’ailleurs c’est marrant, il y a AMOUR et RELATION … En fait, c’est plutôt de RELATION AMOUREUSE dont il est question…. l’art de la relation amoureuse : quand est ce que c’est bien, est ce que ça dure est ce que ça peut s’arrêter ?

Les deux mon général … ça peut durer ET ça peut s’arrêter… En tous cas je sais à présent que ce n’est pas si facile et que ça ne coule pas de source… je crois – en tous cas c’est mon impression – que ça nécessite pas mal d’abnégation, de dialogue à cœur ouvert (très dur ça), de patience, de petits et grands efforts, de RESPECT, de tolérance, de SEDUCTION permanente… c’est pas facile tous les jours hein ! mais bon… ça vaut le coup quand même parce que la vie sans amour c’est quand même moins drôle…

Allez… GOOD LUCK à toutes et à tous…  maintenant ou plus tard, jeune ou vieux, ça peut toujours arriver, revenir l’amour… parce que c’est comme ça la vie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s