LE BOEUF BOURGUIGNON, C’EST RUDEMENT BON !

Bonjour les amis ! Halloween c’est fini, la Toussaint aussi et bon sang, c’est toujours déprimant les 1er Novembre… enfin je trouve. Hier dans le genre gris et humide c’était pas mal… Une bonne vieille ambiance de MORT… Pour ne pas céder à cette sinistrose ambiante et parce que j’aime pas les ambiances de mort, j’ai cuisiné. 

Je crois que c’est la semaine où j’ai le plus cuisiné cette semaine… je ne vous ai pas tout raconté car j’ai refais une soupe, un crumble, mais c’est du « déjà vu » … Et mon nouvel objectif c’est d’apprendre à savoir faire les « grands classiques » de la cuisine traditionnelle française. Enfin c’est un de mes grands objectifs culinaires.

Je m’étais donc achetée il y a plusieurs mois déjà, le LAROUSSE de la Cuisine. Mais j’avoue il m’effrayait ce gros pavé. En général je m’en sors mieux avec des livres façon OUI-OUI écrit en gros avec des images :)))

Mais il n’y a rien à dire, le LAROUSSE de la CUISINE est un INCONTOURNABLE :

Dans ma démarche de bœuf Bourguignon, je m’étais lancée sur Internet et en fait j’ai réalisé qu’il existe une multitude de recettes du Bourguignon, de plein de variantes… J’avais une recette Express de Cuisine pour les Paresseuses de ELLE à Table mais j’ai perdu la fiche… Donc, je me suis décidée à me lancer dans ZEU BIBLE :
Par contre, dans MA recette, il y a juste quelques variantes: pas de champignons et un peu plus de carottes et j’ai fariné.

  Étape numéro 1 – les ingrédients (pour 4 pers.)

– Viande à Bourguignon* (en général du collier, macreuse, joue de bœuf, bref, des morceaux qui se mijotent et qui sont donc moins chers – attention à ne pas les prendre trop gras)
– 1 bouteille, voire 1 bouteille et demi de BOURGOGNE type Passetoutgrain, bon marché mais pas de la piquette non plus
– 2 oignons
– 2 gousses d’ail
– 5 / 6 carottes
– 5 / 6 pommes de terre moyennes à grosses
– bouquet garni (thym & laurier)
– beurre et huile
– Lardons (1 barquette)
– Concentré tomates / 4 petites tomates fraîches
– sel / poivre

* viande à bourguignon: j’aime bien cette photo qui explique où se trouvent quels morceaux du bœuf
Etape no.2 : LA PREPARATION (compter 1h min. de préparation + 2 heures min. de mijotage à feu doux)

la veille ou le matin:

– L’incontournable est la macération de la viande dans le vin. Donc il faut totalement recouvrir les morceaux de viande de l’intégralité de la bouteille de vin dans une cocotte et laisser couvert toute une nuit, ou toute une journée.


– Emincer les deux oignons et les faire dorer dans un peu d’huile
– Éplucher et couper en rondelles les carottes (ou les laisser en gros morceaux selon vos préférences)
– Couper les tomates en quartiers
– Éplucher et couper en morceaux les 2 gousses d’ail


– Une fois les oignons bien revenus à la poêle, réserver.
– Dans la même poele, mettre du beurre et faire saisir les morceaux de boeuf imbibés de vin
– Rajouter les lardons et / ou morceaux de lard
– Ensuite, rajouter 2 à 3 cuillers à soupe de farine et remuer.
– Rajouter les oignons et mouiller avec 2 à 3 louches du vin

Laisser encore cuire 2 minutes et retirer du feu.

– Dans un récipient, verser le vin qui était dans la cocotte et transvaser le mélange boeuf, oignons, lardons dans la cocotte et reverser le vin.

– Rajouter les morceaux de carottes et le bouquet garni, ainsi que les morceaux d’ail et mettre le tout à mijoter à feu doux pour au moins 2 heures

– En parallèle, faire cuire les pommes de terre à l’eau avec la peau et les réserver

– Faire cuire également les quartiers de tomates avec le concentré de tomates et les rajouter en fin de cuisson à la préparation de Bourguignon.

– Éplucher les pommes de terres encore tièdes et les couper en morceaux (en 2 ou 4 selon la taille) et les intégrer là aussi en fin de cuisson avec l’ensemble. Remuer délicatement à la grosse cuiller en bois.
Plusieurs heures plus tard… par exemple le soir, si préparé le matin, il ne reste plus qu’à servir avec un bon verre de bon vin et un beau morceau de belle baguette fraîche !

Et franchement, c’était SUPER BON 🙂
(photo empruntée sur le Net, moi c’était pas aussi joli :))

La prochaine fois j’attaque la blanquette de veau !

Bon Appétit !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s