SUFJAN STEVENS A L’OLYMPIA : TOTAL DELIIIIIIIIIIIRE COSMIQUE MAGIQUE FESTIF (mais je suis trop petite pour la fosse ;-))

Hier soir, j’ai eu la chance grâce à mon chéri d’aller découvrir pour la première fois Sufjan Stevens de passage pour un unique concert à Paris. Sufjan Stevens, je l’ai connu grâce à lui mais aussi grâce à la BO de Little Miss Sunshine, chanson Chicago qui est juste dingue et qu’il a bien évidemment joué à la fin du concert en rappel… et c’était dingue dingue dingue  (je n’ai pas filmé le concert ni pris de photos… d’abord ça m’énerve cette manie et c’est interdit) ainsi que Concerning the UFO’, la première chanson de son album Illinoise … album que vous pouvez écouter sur Deezer et qui est tellement… tellement…. juste écoutez… fermez les yeux.

La base de Sufjan Stevens est plutôt folk… vous savez, un garçon tout seul avec sa gratte sèche qui n’a que sa voix pour vous remplir d’émotions… le genre de truc que j’adore de Tracy Chapman à Ben Harper, JJ Johnson en passant par Simon & Garfunkel et Joshua Radin, mais Sufjan Stevens est un musicien amoureux de la musique de façon exponentielle, ça se sent, ça se voit indéniablement… alors il n’a pas forcément envie de s’enfermer dans un genre… et hier soir, on en a eu la preuve avec une présentation de son nouvel album THE AGE of ADZ et une mise en scène qui m’a littéralement scotchée !
Je ne suis pas une maniaque des concerts. Et pourtant à chaque fois que je vais à des concerts je me dis: ah quand même c’est génial. Quand on aime la musique comme moi c’est vrai que ça peut paraître étonnant.
Donc voilà. Arrivée à l’Olympia j’étais étonnée de voir la salle du bas sans ses sièges… la dernière fois que j’y étais allée c’était pour voir Madeleine Peyroux – pas la même ambiance – 
Là, tout le monde assis en sitting une bière à la main… moyenne d’âge… hmmm…. 28 ans ? Je ne me sentais pas jeune jeune (on a le même âge Sufjan et moi … 35 ;-))  mais bon, à ma place quand même 🙂 Par contre je réalise que d’être petite parfois c’est vraiment chiant… alors même si j’ai pu me faire ma petite place, bouger ma tête, me mettre sur la pointe des pieds, au bout de 2 heures de concert j’étais vraiment cuite !
La première partie DM Stith, également son musicien pendant le concert était vraiment sympa. Une voix très impressionnante et de jolies mélodies… il y a ce truc qu’utilise Priscilla Anh (chanson Dream) aussi… vous savez, c’est la pédale wa wa … enfin je sais pas si c’est vraiment ça mais ça enregistre la voix et ça continue de la diffuser tandis que le chanteur continue de chanter…
je vous laisse apprécier (c’était pas hier soir mais à NY):

Et puis Sufjan Stevens est arrivé après un long entracte de 20 minutes où il a fallu un peu se battre avec un grand con qui a tapé l’incruste juste devant nous… et j’avoue que j’ai jubilé quand la pétasse a rétorqué à mon copain: vous pourriez le dire gentiment et là mon chéri a répondu: je suis pas quelqu’un de gentil… Elle était scotchée. Qui oserait dire ça ? A part mon chéri… mais ils sont restés plantés à côté de moi et du coup je me suis chargée de les faire dégager derrière à mon tour avant que le spectacle ne commence… Faut pas déconner… ok on est en fosse mais de là à se la jouer autant Joe l’incruste, non… ils avaient qu’à arriver plus tôt.
Que le spectacle commence ! Et quel spectacle ! Sufjan Stevens avec des ailes d’ange, tous en combinaisons avec des bandes fluos phosphorescentes de partout, des jeux de lasers dingues, des sons complètement inattendus (je précise que j’y suis allée sans connaître le nouvel album donc j’étais dans un état de découverte / surprise TOTALE)… et là, tout à coup, plongée dans un univers cosmique, féérique, électro, intersidéral… sur le moment j’ai pensé: on dirait Daft Punk ! Mais en même temps c’est pas Daft Punk, …. et cette ambiance, ces voix cristallines, presque classique (opéra), musique quasi symphonique, tout en étant electro… et c’est parti pour 2 heures de total délire ! On venait d’en prendre plein la tête, plein les yeux et BIM il nous calmait 5 minutes avec une sublime chanson folk… et à peine terminé ça repartait en délire !
Je ne peux pas dire que j’ai aimé toutes les chansons. Certaines oui, immédiatement. D’autres qu’il faudra que je reprenne le temps d’écouter. C’est souvent ça avec la musique. Il faut l’apprivoiser, l’écouter un peu avant de totalement l’adopter 🙂
Une chose est sûre, il faut le découvrir, il faut ABSOLUMENT aller à ses concerts qui sont juste… du VRAI SPECTACLE.
Le final était juste complètement dingue: lâcher de confettis, de ballons multicolores… les gens qui sautaient faisaient rebondir le sol…!
J’ai été bluffée, enchantée, désarçonnée, illuminée, touchée jusqu’aux larmes aux portes de mes yeux, pendant 2 heures…
Autant il semble encore peu connu en France mais aux US, il gravite dans les sphères les plus « hype » et rencontre un beau succès.
Je vous laisse découvrir sa page WikiPédia. Vous noterez la photo à droite avec ses ailes… (je crois qu’il aime bien les ailes Sufjan Stevens ;-))
Pour finir ce moment d’enchantement cosmique, quelques extraits de son nouvel album surprenant à découvrir sur http://www.sufjan.com et sur YouTube.
Ah oui… il est TRES DROLE sur scène… il raconte des trucs très très marrants sur lui, sur sa vie… vraiment à découvrir, à voir, à écouter !
Enjoy  🙂

PS : Les Inrocks ont fait mieux que moi 😉

http://www.lesinrocks.com/musique/musique-article/t/64815/date/2011-05-10/article/on-y-etait-sufjan-stevens-a-lolympia/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s