LOVE KIDS ! LES PETITS OUBLIES DU DROIT A UNE ENFANCE HEUREUSE…

ça vous déchire pas le cœur de voir cette publicité du Secours Populaire / Kinder ? Moi oui.
La cause de l’enfance m’a toujours particulièrement touchée. Ces petits êtres encore innocents, qui ne comprennent pas, qui subissent. Juste qui subissent…c’est pas facile d’être un enfant.

Et les grands oublient… les grands oublient ce qui se passe dans la tête d’un petit… 
Pourtant, les enfants ressentent et comprennent TOUT !

Je n’ai pas la chance encore d’avoir des enfants mais je me dis souvent que si j’avais une vie qui le permettait, j’embarquerai volontiers des petits gosses qui n’ont pas de chance dans la vie en vacances… pour qu’ils découvrent des jolies choses, qu’ils connaissent l’immense plaisir de voir la mer, d’aller plonger dedans, de faire des patés de sable… ou alors de voir des beaux paysages de campagne, de montagne, et de voir, sentir, que la vie peut être belle et qu’ils auront leur chance eux aussi…

Alors bien sûr, ça serait mieux que ces enfants puissent vivre tout ça en famille… avec leurs parents… mais souvent ce n’est pas possible…

Quand les difficultés de la vie se cumulent pour les parents, ce sont souvent les enfants qui trinquent. C’est injuste… Quand je vois toute cette souffrance je me demande pourquoi en France on ne facilite pas l’adoption des enfants de la DDASS, pourquoi ces enfants ballotés en familles d’accueil, ou centres, n’ont pas autant de facilités pour être tout simplement ADOPTES ? Et les bébés nés sous X en France… Pourquoi est ce si dur de les adopter alors que dans la plupart des cas ils ne seront pas récupérés…

Et les familles si pauvres qui ne peuvent jamais emmener leurs enfants en vacances… ça ne vous révolte pas vous? Vous ne trouvez pas qu’on vit dans une société dont l’absurde et l’incohérence deviennent de plus en plus insupportables?

Est-ce à cause de la désolidarisation de notre système social? Est-ce parce que les riches trop riches ne donnent pas assez aux pauvres très pauvres? Est-ce parce que nous ne sommes pas dans une société d’égalité et de chances pour tous?

Moi j’aime le luxe, j’aime les belles choses, l’éducation… mais j’aime encore plus l’idée que cela puisse vraiment être accessible pour tous. N’est-il pas possible de trouver une 3ème voie pour que les enfants de demain ne subissent pas cette nouvelle misère ?

Des parents qui se déchirent à cause des problèmes du quotidien, des gens qui ne savent plus communiquer, éduquer, vivre ensemble, en famille… des liens qui se disloquent, des valeurs qui se perdent, la fuite en avant… La console de jeu remplace les VRAIS moments ENSEMBLE.

C’est dur d’être un enfant… une période ou plus que jamais on veut être comme tout le monde, où on veut s’identifier aux autres, où la vie en groupe peut parfois être bien cruelle…

Bien sûr les parents font de leur mieux, font ce qu’ils peuvent, et puis la vie ne fait pas de cadeaux… on ne choisit pas toujours certains bouleversements… et les enfants doivent essayer de tenir le coup contre vents et marées…

Je ne peux pas m’empêcher de penser que s’il y avait un meilleur encadrement familial, une éducation plus présente, un meilleur dialogue, plus de partage, plus de contact, certains enfants n’iraient pas finir par cogner à mort d’autres gosses…. je me dis qu’il y aurait peut être moins de drames…

L’enfance est précieuse, il faut la préserver… C’est primordial pour une vie d’adulte d’avoir eu une enfance…
Parfois je me dis me concernant que j’ai toujours 10 ans… j’ai eu de la chance. J’ai globalement eu une chouette enfance. Une enfance de Goonie… Celle où on vivait libre, on était des courants d’air à la maison, les copains et copines débarquaient, on enfourchait des vélos pourris pour aller faire des batailles d’eau dans les champs d’à côté, on sonnait aux portes des maisons et on partait en courant en ricanant comme des tordues, on se gavait de bonbecs au catéchisme en regardant le poil aux pattes de l’animatrice en gloussant, on s’évadait de la salle de cours de piano de l’école de loisirs par la fenêtre et on redéboulait avec les mains pleines de savon pour dire bonjour au prof (qui était génial), on allait voler des bonbons (c’était mal) chez Amaury Services, l’épicerie du village, pour aller les dévorer dans les vieux remparts, ….on s’inventait des histoires à faire super peur dans des vieilles maisons abandonnées…

J’ai adoré ces moments là… j’y repense avec une affectueuse nostalgie…je riais à gorge déployée, c’était génial.

c’est comme ça je crois que ça doit vivre un enfant… avec cette infinie insouciance, une joie de vivre et plein d’amour pour en faire un adulte armé car quand on grandit ça se gâte toujours…

Alors voilà… pour que tous les enfants puissent vivre comme des vrais goonies, je me dis qu’à défaut de pouvoir les emporter avec nous dans nos valises, essayons au moins de faire un don…

LOVE KIDS !!!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s