Couronne des Rois, la prochaine fois tu t’abstiendras, Yiayia … …

Oyé Oyé !!! BONNE ANNEE !!!

Oui oui ça fait des lustres que je ne suis pas revenue !
Et pourtant je ne me suis pas arrêtée de cuisiner – enfin si un peu quand même –

J’espère que vous allez tous bien ! 

Je vous épargnerai des bonnes résolutions… je vous souhaite juste à tous d’être heureux et en bonne santé. Le reste, on fait comme on peut !

Comme c’est LA journée plus que jamais où on se régale de galette des rois, je vais vous raconter mon expérience inédite, de ma COURONNE DES ROIS !

Eh oui, adieu pâte feuilletée bien beurrée et frangipane délicieuse… snif, vous me manquez… mais j’ai un chéri qui préfère les couronnes briochées.

Vous pensez bien que dans ma tête, ni une ni deux, je me suis ruée sur mon livre nouveau sur les brioches, collection MARABOUT :
Et là page 30 : LA RECETTE de la COURONNE DES ROIS ! (désolée je ne comprends pas pourquoi la photo se met à l’envers alors qu’elle est à l’endroit dans mon ordi .. ?!)

La recette m’angoisse vu que je n’ai pas de machine à pétrir ni un équipement du tonnerre et que je n’en ai jamais fais mais je me dis que voilà, si d’autres y arrivent, pourquoi pas moi ? hein pourquoi ?
je vous laisse voir les ingrédients sur la photo pour le Levain, la Pâte et la décoration.

Bon. D’emblée que je vous dise, j’ai raté. Bah oui hein… forcément … Je pense que j’ai raté pour plusieurs raisons :
– manque de balance électronique (dosages précis requis)
– manque de levure de boulanger fraîche (il y avait trop de queue à la boulangerie à cause d’un mec qui contestait le prix de son sandwich qui avait augmenté, du coup j’ai pris de la levure pour brioche en sachet au Simply Market)
– manque de machine à pétrir
– mauvais dosage de levure (un seul sachet)
– mauvais façonnage (en fait j’avais de quoi faire DEUX couronnes, donc celle que j’ai fais était TROP GROSSE…) … en fait c’est surtout ce dernier point qui est en cause je pense… un peu comme mon cheese cake pour 3 que j’avais mis dans un moule pour 6 et qui m’avait donné une cheese tarte :))
Bref, déjà en préparant le levain je me sentais pas… trop liquide, bizarre… mais j’ai respecté les temps de pause…
Ensuite, j’ai essayé de bien faire comme écrit : creuser le puits, former un triangle avec les ingrédients, pas tout mélanger d’un coup pour pas que le sucre et sel annihilent les effets de la levure… mais je trouvais que c’était trop liquide et collant en mélangeant… j’ai du me planter quelque part dans les dosages 
Pas mal de farine rajoutée plus tard, j’arrive enfin au pétrissage à obtenir une pate lisse, elastique qui ne colle plus aux doigts… ouf !!
Et donc, 1ère levée, je laisse reposer toute la nuit au réfrigérateur avec un film alimentaire et la soirée, bref, ce matin je suis partie plus tôt de chez mon chéri pour vite procéder au façonnage et à la DEUXIEME levée . Alors là, je préviens, le façonnage c’est SUPER DUR !!! Franchement c’est sportif. Et surtout, il faut savoir que la pate se RETRACTE !! Et c’est là aussi où est venue mon erreur… Avec la pâte que j’avais j’aurai pu façonner 2 couronnes et j’aurai du plus écarter et faire plus fin …
Pour les bouts orange au fait ce sont les ZESTES d’orange (et citron … et puis évidemment, j’avais oublié la fève donc je l’ai fourrée comme j’ai pu …Et hop, encore 1h30 d’attente et ensuite, badigeonnage à l’oeuf et au four à 180°C pour 15 min. puis 10 min. à 160 …euuuh… moi déjà au bout de 10 minutes ça cramait… j’ai vite mis de l’aluminium…Une fois sortie j’étais pas trop déçue non plus mais bon… fait ch… quoi… ça fait brun… et j’ai tenté l’installation des fruits confits (ah oui je précise quand j’ai acheté la fève chez un autre boulanger – celui où j’ai aussi acheté une couronne pour au cas où ), ils ne vendaient pas de sucre à chouquette pour la déco …
Evidemment je réalise une fois que j’ai mis les fruits confits, que le coeur a l’air encore un peu … cru… Alors j’enlève la déco, je remets sur la plaque, je remets au four avec un alu pour 15 min … Mais le résultat en coupant est là. Implacable, impardonnable, IMPITOYABLE :
Un foirage de compète ! Une pâte compacte, dense, cuite au dessus mais crue de chez crue au coeur, bref, imbouffable… Un massacre. Je pensais faire des tranches et les toaster au petit dèje mais non… pas possible. Alors ma belle Couronne des Rois, cette saloperie de satanée couronne briochée qui m’a pris 24h de mon temps a fini, A LA POUBELLE !!!

Et je suis allée dépenser 19€ pour une couronne digne de ce nom chez le boulanger… Eh oui c’est un métier ma bonne dame !!!

Et puis je vais peut être investir dans une balance électronique et une machine à pain… peut être …

Sur ce, BONNE FETE DES ROIS 🙂

PS : le prochain billet portera sur LA POULARDE (volaille délicieuse que j’ai découvert et cuisiné pendant les fêtes …)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s