BIENVENUE MONSIEUR LE PRESIDENT FRANCOIS HOLLANDE.

Ce soir a été le point final de 3 semaines épuisantes de militantisme acharné.
Je me suis exprimée de toute mon âme pendant cette élection.
Je ne suis pas une militante née. Je n’ai pas de carte du parti. J’ai des convictions de vie.  J’ai quelques connaissances politiques, quelques connaissances en économie. Et surtout je vis la vie avec tous ces aléas. Je suis une française moyenne. J’ai connu le chômage. J’ai connu des débuts de précarité. J’ai connu l’angoisse.
Je vois, je vis l’injustice tous les jours. Directement mais aussi au travers des gens que j’aime. Au travers de gens que je vois dans la rue. J’écoute, je vois de la souffrance tous les jours.
Pas un jour sans que j’ai une faille dans mon cœur. Pas un jour sans que cette vie que nous vivons ne fasse pas résonner en moi ce sentiment inouï d’injustice.
La chance, on a l’impression que c’est toujours pour les mêmes. Le bonheur, le bien être, l’accès au confort et aux richesses, on a le sentiment que jusqu’à présent c’était toujours pour les mêmes.
Les nantis protégés, l’argent qui va à l’argent, le radicalisme, le « marche ou crève », le « quand on veut on peut » … j’en ai soupé, j’en ai entendu…
On m’a rabattu les oreilles avec des discours de réussite à base de bonne volonté. J’ai essayé d’y croire. Je me suis remise en question dans mes moments de grande vulnérabilité à me culpabiliser de ne pas avoir plus la gagne…
Alors je suis peut être une rêveuse, une douce utopiste, peut être que je n’y connais rien en économie, que je fonce droit dans le mur comme 52% approx. des électeurs aujourd’hui, mais j’ai envie d’y croire et je suis HEUREUSE.
Je suis HEUREUSE que François Hollande, son programme et son équipe aient gagné.
Ce qui s’est passé ce soir, c’est la DÉMOCRATIE.

J’y ai laissé des plumes. J’ai perdu des amis. J’ai été dégagée avec grande violence, presque insultée sous prétexte que mes propos n’étaient pas ceux que certains voulaient entendre. J’ai dégusté de la mauvaise foi à la louche.
Mais voilà. Ce soir je suis HEUREUSE. Je trouve bien que les gens votent encore avec leur CŒUR. Je trouve bien de sentir qu’il y a de l’humanité. Les blacks, les blancs, les beurs, les musulmans, les chrétiens, les intellos, les ouvriers, les handicapés, les vrais gens. La France est RICHE de ses différences. Nous avons des valeurs humanistes ancrées dans notre histoire et je suis HEUREUSE ce soir que ces valeurs soient plus fortes que tout. Plus fortes que toutes les convictions économiques. 
J’emmerde la crise. J’emmerde la violence. Vive l’humanisme. Vive l’état de droit pour tous. Vive l’égalité, la fraternité, la LIBERTÉ.
La tâche va être lourde et pénible pour François Hollande. Rien ne lui sera épargné et surtout pas par ses adversaires…  mais on tiendra bon. Tout le monde sait bien que ce n’est pas terminé. Mais on tiendra bon et on aura CONFIANCE.

Publicités

Une réflexion au sujet de « BIENVENUE MONSIEUR LE PRESIDENT FRANCOIS HOLLANDE. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s