Un dimanche 24 Mars 2013 à Paris en France…

Dimanche bizarre et triste sentiment à la fin…

J’habite dans un quartier BCBG. 17eme arrondissement. J’avoue, j’aime bien. Mais comme j’adorais Versailles. Et pourtant je ne suis pas de cette « famille ». Je pourrai, j’en ai potentiellement les attributs. Enfin je pourrai tout à fait exploiter mon potentiel de fille bien élevée propre sur moi. J’ai une grand mère maternelle aristocrate, une famille côté père et mère qui a baigné dans les carrières militaires, sens de l’honneur, de la morale, valeurs fortes. J’ai été élevée religieusement en école catholique anglaise lorsque nous vivions à Trinidad & Tobago avec mes parents, j’ai été une bonne catéchèse quand on est rentré en France, posés dans les Yvelines dans un charmant village médiéval appelé Montfort L’Amaury, j’avais même un chapelet en plastique phosphorescent que j’égrenais, ça me rassurait…

Mine de rien à l’époque mon père travaillait à Bagdad en pleine guerre, ma mère reprenait ses études et retour des tropiques ma soeur et moi étions quelque peu déphasées, déracinées.

Et j’ai appris à m’adapter à mon pays, à sa culture, ses racines… mais tout de même, une chose avait définitivement germé en moi : l’ouverture aux autres. Et puis mes parents, mes grands parents, ont toujours été des gens OUVERTS. Une morale, mais de la fantaisie. Un mélange pas si évident apparemment mais qui s’est bien transmis de générations en générations. Résultat, on est plutôt dingues sur les bords que rangés mais ça me va bien.

A 13 ans il a fallu repartir de France. Abu Dhabi cette fois. Ma première confrontation à l’Islam (modéré en comparaison avec l’Arabie Saoudite par exemple) – Là encore, confrontation à la différence, aux différentes cultures, différentes origines, là encore, adaptation. Mais finalement c’est ça qui est bien.

Et retour en France… Les années se sont écoulées et mes parents ont refait des enfants. Un de mes frères, Hugo est atteint d’une maladie génétique. Le Syndrome X Fragile. Il est retardé mental. Gros choc. Confrontation frontale à la différence, confrontation frontale à l’intolérance de la société dans laquelle nous évoluons. Confrontation au système global qui n’est pas fait pour des personnes comme mon frère… Mais il faut bien s’adapter. Alors on s’est tous adapté. On s’adapte encore. On a tous appris à devenir des caméléons pour s’intégrer. Pour survivre. Même mon frère Hugo, malgré lui. Et on se bat pour ses droits. Beaucoup. Tout le temps.

Forcément, vu notre parcours, ma famille ne pourra jamais être bourgeoise et rangée, lisse. Mais pourtant, on a des valeurs morales je crois. On a le sens de la justice. On a le sens de l’honneur. Ce côté « Que trépasse si je faiblis »? Donc de facto, transmis de parents à enfants, nous sommes des contestataires. Pas par volonté ou plaisir, mais parce que c’est en nous. On n’a pas envie qu’on nous impose les choses et encore moins quand on estime que c’est injuste.

Pour en revenir à aujourd’hui, dimanche 24 mars, on m’a imposé devant chez moi, dans mon quartier, une manifestation que je ne partageais pas.
Une manifestation hors du temps, hors sujet et que je ne peux pas cautionner et encore moins comprendre. Je ne la comprends pas. voilà. Le sujet: contre le mariage Gay, contre l’adoption etc. … CONTRE.

Et la population de cette manif: 80% eau bénite et branches de rameaux. Des gens bien élevés, éduqués, 3 enfants minimum, des personnes âgées en vestes autrichiennes, des duffle coats à perte de vue, des manteaux en beaux draps de laine, des famille Cyrillus quoi… plein. En majorité. Désolée pour le cliché mais c’est la vérité. J’ai sorti mon chien au début de la manif… « Warm Up » …

Au début ça amuse presque. On sait bien qu’on va voir des clichés des stéréotypes mais c’est la vérité. Je me disais : pas un mec de gauche là dedans. Pas un immigré, pas un pauvre. Tout de suite on a l’impression d’être dans une manif de « riches »… C’est ça. En fait, c’est tout mon quartier, Neuilly s/Seine, l’Ouest Parisien Versailles & co. et des Bretons / Loire Atlantique qui sont là. Je le sais, ils ont des drapeaux et des pancartes pour le dire.

Allons allons… ne cédons pas aux préjugés… Ils ont le droit de manifester, ils ont le droit de ne pas être d’accord. D’ailleurs sur la question, au sein d’une même famille on peut ne pas s’accorder. Par exemple, mon père et moi, on n’est pas tout à fait d’accord sur la question du mariage Gay. Mais on se rejoint sur une chose: cette manif pour nous c’est à côté de la plaque et de la grosse instrumentalisation.

Le cliché s’est intensifié quand j’ai vu les logisticiens de la manif avec leur camionnette de « Quête » comme à l’Eglise… et quand ils ont commencé à faire marcher la Sono avec du « Call me Maybe » et du Ragga de Keen’V et Shakira et que j’ai vu ces familles commencer à affluer, j’avais l’impression d’être dans « La vie est un long fleuve tranquille » … Des Lequesnois en marche.

221669_507041299362644_1565038439_n

La vérité c’est que les gens qui ont manifesté ont manifesté pour des peurs qui ne sont pas fondées. Ces gens ont manifesté pour quelque chose qui ne va pas impacter leur vie ni celle de leurs enfants (enfin si ça pourrait s’ils ont des enfants homos…). Ces gens ont manifesté pour quoi au juste? Pour défendre des pseudo valeurs dans lesquelles ils se sont enfermés pour se rassurer du vide de l’existence? Ces gens ont fait manifester leurs enfants qui ne comprennent rien au problème de fond. Dur de voir des gosses tenir des drapeaux et des ballons comme s’ils sortaient du magasin de chaussures…

Je suis croyante. Je ne suis pas pratiquante mais je pense être fondamentalement croyante. Alors oui ça m’a fait chier de voir ces gens partir en manif leurs branches de rameaux accrochées aux sac à dos parce que d’emblée on mélange tout. On parle de mariage CIVIL. Qu’est ce que la religion vient faire là dedans ?

La loi est tout de même un minimum encadrée. Pourquoi ces gens partent tout de suite dans les extrêmes en imaginant les pires choses, les plus malsaines, les plus tordues? Tout ça parce qu’on permet à deux personnes de même sexe de s’unir civilement pour marquer leur droit à vivre comme tout le monde ?

Mais bon. Soit. Envers et contre tout, chacun a le droit d’avoir son avis. Même à l’opposé du mien.

Ce qui me déplaît vraiment je vais vous dire:

Ces gens qui ont manifesté ont manifesté contre le gouvernement en place plus qu’autre chose. Première hypocrisie. J’ai entendu les discours dans les hauts parleurs. Discours très nationaliste, pro France… on se demandait où était d’ailleurs parti le discours sur le mariage Gay…

je vous invite d’ailleurs à lire cet article très intéressant : http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/03/21/manif-pour-tous-la-grande-illusion_1850515_3224.html

Ces gens qui ont manifesté ne descendraient jamais dans la rue défendre des causes plus fondamentales : lutte contre la corruption, contre la misère,…
Ces gens ne descendraient jamais dans la rue pour défendre la cause des handicapés mentaux … pourquoi ?

Pourquoi ces gens sont prêts à descendre dans la rue pour un sujet qui ne les concerne pas tant que ça, qui n’est pas prioritaire ni fondamental mais pourquoi ils ne sont pas prêts à descendre dans la rue pour des causes encore plus universelles, concrètes et qui nous concernent tous réellement?

Je sais très bien qu’on va me sortir des discours sur les risques de manipulations génétiques, de l’absence de pere et mere si ça continue, de la polygamie etc… faut arrêter hein… MOi je suis porteuse d’une maladie génétique et je peux vous dire qu’avant d’avoir le droit à une prise en charge pour un diagnostic pré implantatoire, j’ai du passer en commission éthique. C’est juste ultra encadré… Faut pas rêver. On ne devient pas père et/ou mère en France comme on veut juste parce qu’on en a envie. On est un des pays les plus strictes en matière de manipulation génétique et reproduction. Alors vous inquiétez pas les flippés du mariage pour tous…

Et de toutes façons, là n’est pas la question. On parle juste de deux personnes de même sexe qui s’aiment et qui ont envie d’avoir le droit comme tout le monde de s’unir civilement. Déjà. Juste ça… Pour l’instant. Alors où est le problème?

Et immanquablement, parmi ces manifestants il y en a qui débordent bien comme il faut :

67016_507102599356514_825540010_n

Alors voilà… Ce dimanche 24 mars 2013 à Paris, cette manifestation m’a laissée une impression très mitigée sur notre société Française. Je nous ai trouvé plutôt rétrogrades… plutôt conservateurs mais pas dans le bon sens… j’ai trouvé qu’on avait un côté pas très progressiste…

Et j’ai pas aimé. Et je n’ai surtout pas aimé cet endoctrinement, ce côté presque « Croisade » … Je ne déraperai pas dans mon blog parce que ça serait du pur défouloir et pas très constructif mais voilà… Si tous ces gens dans la rue étaient descendus dans la rue pour refuser la misère et lutter contre la corruption j’aurai sûrement suivi… mais là… non.

Aujourd’hui j’ai eu honte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s