La société Française doit arrêter de vouloir mettre les gens dans des cases.

Bonjour à tous

Beaucoup moins le temps d’écrire ces derniers temps, travail oblige. Souvent j’ai des envies d’écriture légère, parler de choses plus futiles, de musique, de voyages, de cinéma, de cosmétique mais à chaque fois le temps me manque et je me retrouve embarquée dans l’expression de ma révolte qui elle ne tarit pas.

Et puis je gère désormais l’activité militante de « Une vie digne pour le handicap mental » ainsi que d’autres causes liées de près à cela … Dans la vie il faut bien gérer ses priorités.

D’ailleurs, je vous remercie d’avance d’aller y faire un tour et de signer et partager… même de témoigner si vous vous sentez concernés (professionnels compris) : http://uneviedigne.blogspot.fr/

Ces derniers temps je lis beaucoup de témoignages, de personnes en situation difficile qui se retrouvent encore plus précarisées pour des raisons administratives. Pour des histoires de CASES. En France il y a cette manie oppressante de vouloir à tout prix faire rentrer les gens dans des cases.

56

Je l’ai ressenti très jeune quand nous sommes rentrés des caraïbes. Il fallait à tout prix choisir sa classe sociale. Savoir à quel camp on appartenait. Riche, pauvre, classe moyenne, cultivés, idiots, beaufs, bourgeois, je me souviens déjà enfant que ça m’oppressait, m’épuisait. J’ai grandi libre. J’ai été élevée libre par des parents libertaires et totalement déclassés. Alors quand nous sommes rentrés et qu’il a fallu que je m’intègre, j’en ai bavé…

et à vrai dire je ne me suis jamais vraiment mise dans un moule… je n’y arriverai jamais. J’y arrive mieux parce qu’il n’y a pas le choix et pour survivre il faut s’intégrer mais je n’aime pas ce principe de cases.

Et puis il y a l’administration française qui fait basculer la vie des gens dans un sens ou dans l’autre pour une histoire de cases. Le cas par cas n’existe pas. Non il faut absolument être classé dans une catégorie. Pour certains, ces classements ont des conséquences désastreuses. Je pense notamment à des personnes en situation de précarité et de handicap. Pour des raisons totalement illogiques, absurdes, certaines personnes se retrouvent pénalisées pour des histoires de barèmes, de cases et dans l’incapacité totale de faire valoir le caractère exceptionnel ou différent de leur situation qui justifie malgré tout de rester dans telle ou telle case.

On se retrouve face à des murs. Des murs en béton armé. Tant pis pour eux, ils avaient qu’à bien naître.

Quand on voit que des mecs comme Carrez, Thévenoud, Cahuzac et cie. sont exemptés de prison, qu’ils continuent leur petite vie pépère au dessus des lois, tandis que des pauvres gens, déjà étranglés par la misère, les malheurs et le handicap se retrouvent menacés d’expulsion et privés d’aide financière pour une histoire de case, je me dis que là, notre société à touché le fond et il me semble inconcevable qu’à un moment donné on ne descende pas tous dans la rue pour rétablir une vraie justice.

 

tumblr_inline_mvwlyid7Wl1som0my

Publicités

5 réflexions au sujet de « La société Française doit arrêter de vouloir mettre les gens dans des cases. »

  1. Ouais! « Merci » aux marxistes d’avoir si bien inculqué aux français comment s’identifier personnellement par l’exercice d’un métier ou l’appartenance à une pseudo « classe » sociale!
    Et « merci » à Science Pô et à l’ENA, héritière malheureuse de ces mêmes marxistes soixante-huitards (sans vouloir faire rentrer les coupables dans les cases car là c’est véridique, il suffit de voir comment ça se passe là-bas…) d’avoir permis à des personnes ayant librement choisi de vivre par et pour le « pouvoir » de perpétuer une autre « caste » inutile et coûteuse, celle des politiciens,

  2. Entièrement d’accord avec toi !
    Moi aussi (autiste) je suis « hors-cases » et je vois bien de quel genre de problèmes tu parles.
    En fait, on oblige les gens à rentrer de force dans des cases. Même si la case ne convient pas vraiment, eh bien ils n’ont qu’à faire avec, s’y adapter. C’est une façon de maintenir un système sociale docile…
    Oui, il faut se rebeller.
    Ceux qui peuvent faire des efforts contre ça, mais ne font rien, devraient se la fermer…

  3. Effectivement, les cases. Etant étrangère et ayant vécu en France, j’en ai baver de cette paperasse. Tout devenait un parcours du combattant. Étrangère ne veut pas dire gratteuse ou squatteuse, je viens d’une famille ou je n’ai manquer de rien, mon séjour en France c’était pour les études mais je devais toujours remplir plus de papiers que les autres, justifier ceci, cela, limite jurer que mes parents m’aident financièrement. Tout est prétexte a vous mettre dans des cases: la classe sociale, l’adresse de votre logement, votre nom qui ne sonne pas frenchi, votre situation familiale .. ça avait fini par me saouler. Chaque dossier logement, assurance, prefecture était une galère monstre. Je suis une maghrébine, j’ai voyager, mes parents sont cadres dans mon pays, j’ai choisi d’étudier en France parce que j’aime la culture française, parce que j’ai obtenu un bac français avec une mention très bien, je payais un loyer, mes études, mon séjour en France et malgré cela, je devais me justifier car dans la tête des fonctionnaires d’administrations françaises une arabe signifie: une fille venue pour les papiers, qui va épouser un type français et rester en France enfanter et gratter des allocs, c’est forcement une fille qui vit dans une cite de banlieue et qui parle « wesh wesh » et qui va porter le niqab pour faire ***** la société ! lol
    Les cliches, les cases, les amalgames, les préjugés … voila ce qui m’a déplût et ce qui m’a vite exaspérer. Je hausser le sourcil a chaque formulaire. Ah vous êtes étrangère ? très bien. Il y a ces 4 autres justificatifs a remplir et a cocher. Vous n’êtes pas malade ? (lire: vous ne venez pas creuser encore plus le trou de la secu !) aie aie aie … » la France aimez la ou quittez la » a dit une certaine Marine. La France je l’ai aimer, elle ne me la pas rendu, je l’ai quitter.

  4. Mère d’un fils autiste de 28 ans, j’ai essayé et j’essaye encore de le sortir de sa case… c’est long, laborieux, mais on y arrive doucement. Je viens d’arriver sur Hellocoton avec mon blog tout neuf;Devenir capable autrement… Mon fils s’en sort doucement grâce à la photographie
    (voir Karimtatai.fr)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s